Compte rendu de l’Agence spatiale canadienne (ASC)

par Denis Laurin (Scientifique principal de programme, astronomie spatiale, Agence spatiale canadienne)

(Cassiopeia – l’automne 2021)

denis.laurin@canada.ca
(www.asc-csa.gc.ca/fra/sciences/astronomie.asp)

Missions en cours

JWST (Jean Dupuis et Luminita Ilinca Ignat)

Les derniers tests réalisés en août sur le télescope Webb sont réussis et les préparatifs pour son expédition sont en cours. Le lancement du JWST est désormais prévu pour le 18 décembre 2021. L’équipe FGS/NIRISS participe à des répétitions en vue du lancement du JWST et de la mise en service qui suivra. Pour mettre en ligne les capacités d’imagerie, d’imagerie à contraste élevé et de spectroscopie après le lancement, un ensemble soigneusement défini et séquencé d’activités de mise en service a été développé. Ces activités, planifiées sur une durée de 6 mois après le lancement, permettront de confirmer la fonctionnalité des instruments, de caractériser leurs performances (en les optimisant dans la mesure du possible), d’obtenir des étalonnages initiaux à un niveau requis pour bien planifier les observations et démontrer les séquences opérationnelles essentielles telles que l’acquisition de cibles.

Les applications retenues par la NASA en demande de financement auprès de l’ASC sont actuellement sous évaluations. Un avis d’appel d’offres pour le soutien financier de l’ASC aux propositions de cycle 1 et d’ERS (Early Release Science) a été annoncé au cours de l’été et le processus d’examen (incluant des évaluateurs externes de l’Agence) est en cours dans le but d’accorder un soutien à ces projets d’ici la fin de l’année fiscale en cours.

Le protocole d’entente (MOU) avec le CNRC pour soutenir les opérations scientifiques, ainsi que le soutien à l’Université de Montréal, seront prolongés jusqu’au lancement et à sa mise en service, et nous préparons les renouvellements pour la phase d’opération.

ASTROSAT (Jean Dupuis)

L’ASC continue à soutenir la mission Astrosat (années fiscales 21/22 et 22/23). Le détecteur NUV d’UVIT n’est toujours pas disponible, mais les canaux FUV et VIS fonctionnent toujours bien. Contactez Joe Postma, Université de Calgary, pour plus de détails sur les questions de traitement et d’analyse des données UVIT ou pour obtenir de l’aide dans la préparation des propositions. Les chercheurs canadiens qui ont obtenu du temps d’observation au cours des cycles précédents ont reçu une subvention de l’ASC; la personne-ressource pour le programme de subventions ASTROSAT à l’ASC est Jean Dupuis. Nous encourageons les boursiers d’Astrosat à informer l’ASC de leurs publications récentes ou à venir, ainsi que de tout communiqué de presse en lien avec le projet.

NEOSSat programme d’observateurs invités

Le 3e cycle du programme d’observateurs invités est prolongé jusqu’en octobre avec l’intention d’émettre un AO pour le 4e cycle bientôt. Il n’y a pas de subvention associée aux AOP. Les données sont publiques (sur les sites FTP de l’ASC et du CADC). Une annonce sera envoyée aux membres de la CASCA lorsque le 4e cycle sera ouvert. Des informations sur le cycle précédent sont disponibles ici y compris la liste des observateurs sélectionnés.

XRISM

Le mission XRISM (X-Ray Imaging and Spectroscopy Mission) de JAXA, est prévu pour le début de 2023. L’ASC a contribué à soutenir les tests de l’instrument Resolve, ce dernier une importante contribution de la NASA. Le Dr Luigi Gallo, Université St-Mary’s et le Dr Brian McNamara, Université de Waterloo pour l’instrument Resolve en sont membres. Les astronomes canadiens pourront postuler pour du temps d’observation sous les annonces d’opportunités de la NASA (programmes XGS et GO). L’ASC offrira du support financier à ceux qui seront retenus pas la NASA. Les détails seront affichés dans les futures AOP de l’ASC.

BRITE

L’ASC soutient les opérations du nanosatellite canadien («BRITE-Toronto») au Space Flight Lab de l’Université de Toronto, depuis son lancement en 2013. L’ASC maintient le support aux opérations ainsi qu’un support au scientifique principal au Collège Militaire Royal. Tout soutien pour les années à venir sera, comme avant, soumis à une évaluation d’extension de mission.

Investir dans l’avenir

Équipes thématiques

L’ASC envisage la formation d’équipes thématiques en sciences spatiales, à l’instar des équipes thématiques de 2016, dont 4 en astronomie spatiale, afin d’identifier des objectifs et opportunités futurs. En réponse à la publication du Plan à long terme (PLT) 2020, de la parution attendue du plan décennal américain et du Voyage 2050 de l’ESA maintenant disponible, les équipes thématiques de l’ASC commenceraient théoriquement au début de l’année prochaine; ce sera l’occasion pour la communauté spatiale d’établir des objectifs pour la fin de la décennie et au-delà. Les équipes seraient formées de manière compétitive par le biais de demande de propositions. Cette initiative pourrait être suivie d’un atelier canadien d’exploration spatiale (ACES) en 2022 ; la communauté serait informée et invitée si l’atelier avait lieu.

Ariel

La mission Ariel (Atmospheric Remote-sensing Exoplanet Large-survey) est une mission de l’ESA du programme Cosmic Vision (M4) avec un lancement en 2029. Ariel est une mission de 4 ans visant à étudier la composition des exoplanètes, avec un télescope de 1 m effectuant des observations dans les bandes photométriques et spectroscopiques, dans le visible et le proche infrarouge.
Le Canada a été invité par le Consortium de la mission à apporter une contribution matérielle à l’engin spatial. Ceci est identifié comme un « cryo-harnais », un câble de données qualifié pour l’espace pour les imageurs opérant à des températures cryogéniques. L’ASC étudie actuellement la faisabilité d’une telle contribution qui offrira en retour des possibilités de recherche scientifique intéressantes à la communauté, conformément aux recommandations du Plan à long terme (PLT) 2020 et du JCSA.

Programme de développements de technologies spatiales (PDTS)

Dans parution de Cassiopeia de décembre 2020, les propositions PDTS pour CASTOR et les technologies liées aux exoplanètes étaient en cours d’examen. Les contrats sont présentement en cours : 1) Technologies de la charge utile pour CASTOR (ciblant les éléments des imageurs, du télescope, du FSM, et d’un photomètre) sous l’entrepreneur principal ABB (Québec), avec Honeywell (Ottawa) et Magellan (2,250K$). 2) Des technologies (y compris la conception optique et les imageurs) liées au concept de microsatellite POET pour l’observation des transits des exoplanètes, par l’Université Bishop (1,000K$). 3) Un développement technologique pour diverses applications d’imagerie à haute sensibilité, y compris la recherche d’exoplanètes, utilisant des EMCCD, par Nuvu Cameras (825K$).

CASTOR

Identifiés comme la plus haute priorité du PLT 2020 dans la catégorie d’une très grande mission d’astronomie spatiale, les investissements ciblant CASTOR se poursuivent à court terme avec un développement technologique important prévu sur deux ans comme mentionné ci-haut. Cela fait suite à une étude scientifique approfondie réalisée en 2019 qui a raffiné les objectifs scientifiques et établi les exigences des instruments.
Une étude de phase 0 devrait suivre ainsi que du développement scientifique, qui fournira une conception de base détaillée de la mission, y compris une estimation complète des coûts et un plan de développement. Une mission aussi importante nécessitera une demande budgétaire spéciale du Gouvernement, car ce niveau de budget n’est pas disponible au niveau opérationnel de l’ASC. Un soutien continu et largement exprimé de la part de la communauté astronomique sera essentiel pour atteindre ces objectifs.
L’ASC explore les intérêts de partenaires internationaux potentiels et demeure en étroite collaboration avec le CNRC HAA pour définir un plan.

LiteBIRD

JAXA a choisi LiteBIRD comme sa prochaine mission de ‘Large-class’ et des développements sont en cours avec des partenaires internationaux. Le Canada a été accueilli en tant que contributeur potentiel, il y a plusieurs années, pour fournir l’électronique de lecture pour un vaste nombre de bolomètres cryogéniques nécessaires à cette mission de ‘CMB Pol’. L’ASC a investi dans les développements technologiques au courant des années, y compris le travail actuel de PDTS avec l’Université McGill jusqu’à la fin 2021 pour faire progresser cette technologie unique. Ces investissements sont alignés sur les priorités du PLT 2020 qui ont fait de la contribution de LiteBIRD la première priorité d’une contribution à grande échelle au cours de cette décennie. L’ASC discute des progrès avec la JAXA et d’autres partenaires de la mission. Une préoccupation reste, suite au retrait de la contribution américaine qui aurait fourni les détecteurs.

Supports à la communauté (subventions)

Subventions aux cochercheurs – appui aux chercheurs canadiens sur des missions internationales

Le programme cochercheurs a été décrit dans le numéro de septembre 2019 de Cassiopeia. L’ASC en fait un AOP annuel régulier et le prochain numéro paraîtra en septembre ou octobre. Une fois l’AOP publié, une notification sera envoyée par courriel aux membres de la CASCA. L’AOP précédente est toujours visible sur le site Web de l’ASC pour obtenir des informations générales.

L’AOP pour subventions VITES

L’AOP VITES 2021 est actuellement affiché. Avec un budget prévu de 5,28 millions, cette émission fournira des subventions dans 3 catégories de niveau de financement (300K$, 100K$, 40K$) dans divers domaines de recherche spatiale.

Veuillez consulter la page Web du AOP pour une description complète et la date de clôture.

Applications en ligne

Depuis peu, l’ASC propose une application entièrement en ligne (portail électronique) pour la plupart des AOP. Il est nécessaire de créer un compte avant de soumettre une proposition (les instructions sont fournies dans chaque AOP). La création du compte doit être effectuée plusieurs jours avant la date limite de soumission de l’AOP afin de résoudre tout problème technique qui pourrait nécessiter l’intervention de l’ASC.

Consultations

Le comité consultatif JCSA

La composition du comité est présentement :

Locke Spencer, U. of Lethbridge (co-président)
Denis Laurin, ASC (co-président)
Mike Hudson U. de Waterloo
Jess McIver UBC
Chris Willott, NRC Herzberg
Jeremy Heyl, UBC

Les comités consultatif de l’ASC sont affichés sur la page Web de l’ASC, incluant les termes de référence. Deux membres partiront à la fin de leur mandat; les chercheurs ayant une expérience en astronomie spatiale intéressés par l’adhésion peuvent exprimer leur intérêt aux membres ou co-présidents du JCSA.
—————
Je souhaite à tous un automne coloré!
Denis Laurin

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.