Update from the Canadian Space Agency (CSA) / Compte rendu de l’Agence spatiale canadienne (ASC)

Denis Laurin (Scientifique principal de programme, astronomie spatiale,
Développement de l’exploration spatiale, Agence spatiale canadienne)

(Cassiopeia – Winter / hivers 2020)

denis.laurin@canada.ca
(www.asc-csa.gc.ca/fra/sciences/astronomie.asp)
(www.asc-csa.gc.ca/eng/sciences/astronomy.asp)

Ma dernière contribution à Cassiopeia était pré-COVID-19. Avec pratiquement tous les employés de l’ASC en télétravail depuis ce temps, nous avons continué, en présence virtuelle, à atteindre nos objectifs, à soutenir la communauté scientifique et l’industrie avec des projets en cours, des missions et planifier des opportunités futures dans les sciences spatiales. Vous trouverez ci-dessous un résumé des développements récents relatifs à l’astronomie spatiale.

Nouvelle gestion

En septembre 2020, l’ASC a accueilli sa nouvelle présidente, Mme Lisa Campbell, après le mandat de cinq ans de M. Laporte. Avant d’occuper ce poste, Mme Campbell était sous-ministre déléguée au ministère des Anciens Combattants du Canada, et avant cela, elle était sous-ministre adjointe, Approvisionnement maritime et de défense, à la tête de l’organisation achetant le matériel militaire et maritime du Canada. Une courte biographie est disponible sur la page Web de l’ASC.

Missions en cours

JWST

Le lancement du JWST est désormais prévu pour le 31 octobre 2021. L’ASC continue de se préparer pour les opérations et soutiendra la communauté scientifique, visant à obtenir en moyenne 5% du temps d’observation tout au long de la mission. L’AOP du cycle 1 a fermé récemment et les résultats des demandes sont disponibles (avec une bonne réponse des Canadiens). L’ASC fournira un soutien financier aux chercheurs principaux canadiens sélectionnés, ainsi qu’aux propositions de recherche sur « Early Release Science ». Le protocole d’entente (MOU) avec le CNRC pour soutenir les opérations scientifiques, ainsi que le soutien à l’Université de Montréal, seront prolongés jusqu’au lancement et à sa mise en service.

ASTROSAT

L’ISRO et l’équipe d’Astrosat ont récemment célébré leurs 5 ans d’opérations. De nombreux astronomes canadiens ont profité et ont produit des résultats en utilisant cet observatoire multi-spectral unique. Le détecteur NUV d’UVIT n’est toujours pas disponible, mais les canaux FUV et VIS fonctionnent toujours bien. Contactez Joe Postma, Université de Calgary, pour plus de détails sur les questions de traitement et d’analyse des données UVIT ou pour obtenir de l’aide dans la préparation des propositions. Les chercheurs canadiens qui ont obtenu du temps d’observation au cours des cycles précédents ont reçu une subvention de l’ASC; la personne-ressource pour le programme de subventions ASTROSAT à l’ASC est Jean Dupuis. Nous encourageons les boursiers d’Astrosat à informer l’ASC de leurs publications récentes ou à venir, ainsi que de tout communiqué de presse en lien avec le projet.

Le soutien de l’ASC pour Astrosat fait l’objet d’un examen de prolongation de la mission afin d’évaluer le mérite du soutien continu de la réduction des données et des subventions scientifiques pendant 2 ans supplémentaires. Le JCSA a recommandé la continuation du soutien par l’ASC. Une décision sera prise en janvier.

NEOSSat Programme scientifique d’observateurs invités

NEOSSat est un télescope spatial du Canada, un télescope de 15 cm doté d’un « baffle » haute performance permettant d’observer à des angles rapprochés du soleil. Lancé en 2013 pour découvrir des astéroïdes géocroiseurs, le télescope a été mis à la disposition des chercheurs pour la photométrie et le suivi d’astéroïdes. L’ASC a affiché des AO pour un programme d’observateurs invités, le cycle 1 en septembre 2019 et le cycle 2 en juillet 2020, le cycle 3 étant prévu pour le début de 2021. Nous avons apprécié les services de CanTAC pour la revue des propositions du cycle 2. Il n’y a pas de subvention associée aux AO et les données sont publiques (sur les sites FTP de l’ASC et du CADC). Une annonce sera envoyée aux membres de la CASCA lorsque le cycle 3 sera ouvert. Des informations sur le cycle précédent sont disponibles ici y compris la liste des observateurs sélectionnés.

XRISM

Le télescope à rayons-X XRISM de JAXA, qui sera lancé en 2022, fait suite à la mission Hitomi qui s’est terminée prématurément en 2016. L’ASC a contribué à soutenir les tests de l’instrument Resolve. Ayant reçu des subventions le Dr Luigi Gallo, Université St-Mary’s et le Dr Brian McNamara, Université de Waterloo pour l’instrument Resolve en sont membres. Une fois en opération, et peut-être pour la phase PV, les membres de la communauté astronomique canadienne pourront compétitioner pour du temps d’observation.

BRITE

L’ASC soutient les opérations du nanosatellite canadien («BRITE-Toronto») au Space Flight Lab de l’Université de Toronto, depuis son lancement en 2013. Au moment d’écrire ces lignes, BRITE est en cours de révision d’extension de mission de l’ASC. Le JCSA a recommandé la continuation du soutien par l’ASC. Une décision sera prise en janvier.

Investir dans l’avenir

Le Plan à Long Terme (PLT)

L’ASC est heureuse de voir la publication du document PLT 2020 par la CASCA. Il représente un ensemble complet de priorités de la communauté à la suite de nombreuses consultations à la largeur du pays et d’examens approfondis. Nous tenons à féliciter les coprésidents du PLT et le groupe d’experts pour cet immense effort. Comme par le passé, le PLT est la principale référence de l’ASC dans l’orientation des investissements en astronomie spatiale.

Programme de Développements de technologiques spatiales (PDTS)

Dans la dernière mise à jour de Cassiopeia, j’ai fourni une brève description des études réalisées en 2017-2019 qui ciblaient des opportunités futures: CASTOR, LiteBIRD, Colibri et deux concepts de micro-missions d’exoplanètes POEP et EPPE. Les études ont identifié des feuilles de route technologiques pour faire progresser la faisabilité de ces concepts. À cette fin, le PDTS a sélectionné les technologies prioritaires liées à la charge utile de CASTOR et aux deux concepts d’exoplanètes dans le cadre de la demande de propositions actuellement ouverte sur le site Web (SPAC) des appels d’offres du gouvernement.

Les contrats PDTS antérieurs ciblaient des éléments de charge utile pour les missions SPICA et LiteBIRD. Ces contrats sont en cours jusqu’à cet été. Notez cependant que parce que l’ESA a annulé l’opportunité SPICA dans le cadre du programme ‘Cosmic Vision’ (M5), la technologie ciblant SPICA se poursuivra néanmoins sous forme d’avancées technologiques plus génériques pour l’instrumentation cryogénique d’un FTS; cela permettra de maintenir la compétitivité industrielle pour des opportunités futures.

CASTOR

Identifiés comme la plus haute priorité du PLT 2020 dans la catégorie d’une très grande mission d’astronomie spatiale, les investissements ciblant CASTOR se poursuivent à court terme avec un développement technologique important prévu sur deux ans. Cela fait suite à une étude scientifique approfondie réalisée en 2019 qui a raffiné les objectifs scientifiques et établi les exigences des instruments. Dans le cadre de la demande de propositions actuellement publiée, jusqu’à 2,25 millions de dollars sont disponibles pour les avancées technologiques des éléments de charge utile pour CASTOR.

Une étude de phase 0 devrait suivre, elle fournira une conception de base détaillée de la mission, y compris une estimation complète des coûts et un plan de développement. Une mission aussi importante nécessitera une demande budgétaire spéciale vers le gouvernement car ce niveau de budget n’est pas disponible au niveau opérationnel de l’ASC. Un soutien continu et largement exprimé de la part de la communauté astronomique sera essentiel pour atteindre ces objectifs.

L’ASC explore les intérêts de partenaires potentiels et demeure en étroite collaboration avec le CNRC HAA pour définir un plan. (Voir aussi la contribution de John Hutchings dans cette parution de Cassiopeia.)

LiteBIRD

JAXA a choisi LiteBIRD comme sa prochaine mission de ‘Large-class’ et des développements sont en cours avec des partenaires internationaux. Le Canada a été accueilli en tant que contributeur potentiel il y a plusieurs années pour fournir l’électronique de lecture pour un vaste nombre de bolomètres cryogéniques nécessaires à cette mission de ‘CMB Pol’. L’ASC a investi dans les développements technologiques au courant des années, y compris le travail actuel de PDTS avec l’Université McGill jusqu’en novembre 2021 pour faire progresser cette technologie unique. Ces investissements sont alignés sur les priorités du PLT qui ont fait de la contribution de LiteBIRD la première priorité d’une contribution à grande échelle au cours de cette décennie. L’ASC discute des progrès avec la JAXA et d’autres partenaires de la mission. Une préoccupation reste, suite au retrait de la contribution américaine qui aurait fourni les détecteurs.

Subventions aux cochercheurs – appui aux chercheurs canadiens sur des missions internationales

Le programme cochercheurs a été décrit dans le numéro de septembre 2019 de Cassiopeia. L’ASC prévoit d’en faire un AO annuel régulier et le prochain numéro paraîtra au début de 2021. L’AO de janvier 2019 est toujours visible sur le site Web de l’ASC pour obtenir des informations générales.

L’AOP pour subventions VITES

L’AOP VITES 2019 a accordé un total de 36 subventions. L’ASC prévoit de publier la prochaine opportunité VITES à l’été 2021. Veuillez noter que le budget total et les catégories de subventions peuvent varier d’une année à l’autre.

La liste complète des récompenses des subventions VITES 2019 est disponible ici.

Les subventions 2019 suivantes sont liées à l’astronomie spatiale:
Dans la catégorie 300K $:

  • Université Laval, Québec, Québec, “HiCIBaS II – High-Constrast Imaging Balloon System – Adaptive Optics at High Altitude” (Dr. Simon Thibault)
  • University of Victoria, Victoria, British Columbia, “Flights for Precision Calibration for Dark Energy, Microwave Astronomy, and Atmospheric Physics” (Dr. Justin Albert)
  • University of Toronto, Toronto, Ontario, “A superpressure balloon flight of the SuperBIT telescope” (Dr. Barth Netterfield)

Dans la catégorie 100K $:

  • University of Manitoba, Winnipeg, Manitoba “High-throughput, high-resolution X-ray spectroscopy” (Dr. Samar Safi-Harb)
  • Western University, London, Ontario, “Selecting the extrasolar Earth analogues most amenable to atmospheric characterization” (Dr. Stanimir Metchev)

Consultations

Le comité consultatif JCSA

La composition du comité est présentement:

  • Locke Spencer, U. of Lethbridge (co-président)
  • Denis Laurin, ASC (co-président)
  • Jason Rowe, Bishop U.
  • Renée Hlozek, U. of Toronto
  • Chris Willott, NRC Herzberg
  • Daryl Haggard, McGill U.
  • Jeremy Heyl, UBC

La dernière réunion «d’été» était virtuelle les 4 et 5 juin 2020 normalement tenue à la rencontre de la CASCA. La réunion «d’hiver» vient de se terminer les 10 et 11 décembre 2020. Les comités de l’ASC sont affichés sur la page Web de l’ASC, cette page sera bientôt mise à jour avec des informations supplémentaires, car les termes de référence sont actuellement en cours d’être révisés. Deux membres partiront à la fin de leur mandat; les chercheurs ayant une expérience en astronomie spatiale intéressés par l’adhésion peuvent exprimer leur intérêt aux membres ou co-présidents du JCSA.
—————
Je souhaite à tous un bon hiver et un bien meilleur printemps!
Denis Laurin

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.