Professeur Kristine Spekkens remporte le Prix Exécutif 2024

La CASCA a le plaisir d’annoncer que Dr Kristine Spekkens est la lauréate du prix pour service exceptionnel 2024 de la CASCA, en reconnaissance de ses contributions de service soutenues qui ont renforcé la communauté astronomique canadienne et son impact national et international, ainsi que pour le rôle clé qu’elle a joué dans la participation du Canada au Square Kilometer Array Observatory (SKAO).

Dr Spekkens a commencé sa carrière de professeure au Canada en 2008, après avoir obtenu son doctorat en 2005 à l’université Cornell. Au cours des 15 dernières années, Dr Spekkens a siégé à quatre comités de la CASCA : Nominations (2022 – aujourd’hui), Équité et Inclusion (2016 – 2022 ; présidente 2020 – 2022), Prix et médailles (2013 – 2016 ; présidente 2014-2016), Astronomie au sol (2011-2013) et au Conseil d’administration de la CASCA (2016-2019). Elle a également siégé au conseil consultatif de l’ACURA TMT (2017-22) et a été vice-présidente de la revue à mi-parcours du plan à long terme en 2015.

En plus des nombreux comités de la CASCA, elle a également été représentante canadienne dans de nombreux comités internationaux, notamment le Visiting Review Committee pour le Centre international de recherche en radioastronomie (Australie, 2023), le External Proposal Review Committee pour FAST (Chine, 2023), le NRAO TAC (États-Unis ; présidente 2018-19) et le NRAO Extragalactic Science Review Panel (2017-19). Ces nombreux rôles témoignent de l’estime de la communauté et des agences externes pour le jugement de Dr Spekkens.

C’est dans les services liés au SKAO que Dr Spekkens a joué ses rôles les plus importants. Elle siège actuellement au Conseil consultatif ACURA sur le SKAO (2017 – aujourd’hui), en tant que directrice scientifique canadienne du SKAO (2019 – aujourd’hui), et elle est vice-présidente du Comité consultatif pour la science et l’ingénierie du SKAO (SEAC ; 2023 – aujourd’hui, membre du comité depuis 2021 et précédemment 2017-19). Ces rôles, ainsi que ses efforts inlassables, ont permis au Canada de devenir un membre du traité de cet observatoire historique.

Dans l’ensemble, les services rendus par Dr Spekkens à la communauté canadienne ont été nombreux et de la plus haute qualité. Elle a eu un impact significatif sur l’amélioration de la recherche effectuée par tous les astronomes canadiens. Son engagement envers notre communauté la rend extrêmement méritante du prix service exceptionnel 2024 de la CASCA.

Prix Qilak 2023 : Dr. Laurie Rousseau-Nepton

La CASCA a le plaisir d’annoncer que Dr Laurie Rousseau-Nepton est la lauréate du prix Qilak 2024, qui récompense des activités récentes et marquantes de communication, d’éducation et de sensibilisation du public à l’astronomie.

Dr Rousseau-Nepton a obtenu son doctorat de l’Université Laval et, après avoir occupé un poste d’astronome résidente au télescope Canada-France-Hawaï, elle a rejoint le corps professoral de l’Université de Toronto. Elle reçoit cette reconnaissance pour son leadership et son implication dans le documentaire primé et novateur de l’Office national du film du Canada, Étoile du Nord/North Star, qu’elle a coréalisé, coécrit et dans lequel elle figure, ainsi que pour les activités de sensibilisation qui y sont associées. Ce film et ces activités de sensibilisation ont eu, et continueront d’avoir, un impact important sur la compréhension et l’appréciation de la science de l’astronomie par le public. En partageant avec le jeune public son parcours, le film encourage la participation à l’astronomie de groupes sous-représentés, en particulier les femmes et les personnes autochtones. Parallèlement à Étoile Du Nord, Dr Rousseau-Nepton a fait des présentations hebdomadaires à des écoliers à Hawaï et a également fait environ 60 présentations dans des écoles au Canada par l’intermédiaire de Connexions Nord, un organisme à but non lucratif dont la mission est de donner accès à des ressources éducatives à des communautés autochtones éloignées.

La CASCA est ravie de récompenser Dr Rousseau-Nepton pour ces contributions exceptionnelles.

Dr. Roberto Abraham et le Libellule équipe: 2024 prix Dunlap pour l’innovation dans les outils de recherche astronomiques

La CASCA a le plaisir d’annoncer que le Dr Roberto Abraham et l’équipe Dragonfly sont les lauréats du Prix Dunlap 2024.

Ce prix récompense une décennie d’innovation et d’efforts de la part du Dr Abraham et de l’équipe Dragonfly, qui ont conçu, construit et exploité le télescope Dragonfly au Nouveau-Mexique. L’équipe Dragonfly a utilisé cette installation pour obtenir des résultats scientifiques révolutionnaires dans l’univers à faible luminosité de surface, notamment la découverte de galaxies ultra-diffuses et de galaxies présentant des quantités exceptionnellement faibles de matière sombre. L’équipe Dragonfly est relativement petite par rapport à d’autres projets astronomiques à fort impact, et l’environnement collaboratif qui y règne a propulsé plusieurs jeunes scientifiques exceptionnels vers des carrières internationales de premier plan. Dr Abraham a obtenu son doctorat à l’Université d’Oxford et, après des recherches postdoctorales à l’Observatoire fédéral d’astrophysique, à l’Université de Cambridge et à l’Observatoire royal de Greenwich, il a rejoint le corps professoral de l’Université de Toronto en 2000.

La CASCA est ravie de reconnaître les efforts du Dr Abraham et de toute l’équipe Dragonfly avec ce prix.

2024 Plaskett Medal: Dr. Antoine Bédard

La CASCA a le plaisir d’annoncer que Dr Antoine Bédard est le lauréat de la médaille J.S. Plaskett 2024 pour la thèse de doctorat la plus remarquable en astronomie ou en astrophysique.

Dr Bédard a obtenu son doctorat de l’Université de Montréal, sous la direction des Drs Pierre Bergeron et Pierre Brassard, et est actuellement chercheur postdoctoral à l’Université de Warwick (Royaume-Uni). Sa thèse, intitulée « Caractérisation et modélisation de l’évolution spectrale des étoiles naines blanches chaudes », combine observations, modèles d’atmosphère et calculs d’évolution stellaire, analyses de données et interprétations. La thèse de Dr Bédard commence par l’analyse spectroscopique de 2000 naines blanches chaudes, fournissant le portrait le plus complet de l’évolution spectrale des naines blanches. Il a ensuite retravaillé en profondeur le code d’évolution stellaire STELUM et l’a utilisé pour simuler l’évolution spectrale des naines blanches. Enfin, il a appliqué ses simulations numériques pour expliquer de manière cohérente la physique qui sous-tend l’évolution spectrale des naines blanches lorsqu’elles se refroidissent, résolvant ainsi plusieurs problèmes de longue date bien connus dans l’étude des naines blanches. L’introduction de la thèse du Dr Bédard fournit une vue d’ensemble complète de l’étude des naines blanches pour les étudiants et les autres chercheurs travaillant sur ce sujet, et ses articles ont déjà eu un impact important dans le domaine.

La CASCA est ravie de souligner les réalisations de Dr Bédard en lui décernant ce prix.

Dr Julio F. Navarro: 2024 Prix Carlyle S. Beals pour recherche exceptionnelle

La CASCA a le plaisir d’annoncer que le Dr Julio F. Navarro est le lauréat du Prix Carlyle S. Beals 2024 en reconnaissance de ses réalisations exceptionnelles dans le domaine de la recherche.

Le Dr Navarro a obtenu son doctorat à l’Universidad Nacional de Córdoba, en Argentine, et est actuellement professeur au département de physique et d’astronomie de l’Université de Victoria. Parmi les cosmologistes les plus reconnus au Canada et dans le monde, il a apporté de nombreuses contributions durables au domaine de la cosmologie computationnelle, notamment en réalisant des travaux importants sur la structure intrinsèque des halos de matière sombre. Ses travaux se sont révélés essentiels à notre compréhension du rôle de la matière sombre dans la structure à grande échelle de l’univers et dans la formation et l’évolution des galaxies. Les contributions de Dr Navarro comprennent également des études des effets dissipatifs sur les galaxies satellites, l’effondrement et l’échauffement par choc du gaz non radiatif pendant la formation des amas de galaxies, ainsi que la formation et l’évolution des disques galactiques. Il a été l’un des pionniers de la technique de simulation de l’hydrodynamique des particules lissées (SPH), qui reste l’outil principal permettant aux scientifiques de comprendre la formation et l’évolution des galaxies. Le Dr Navarro a encadré de nombreux étudiants et chercheurs postdoctoraux qui ont ensuite mené des carrières scientifiques très fructueuses.

La CASCA est ravie de reconnaître les réalisations du Dr Navarro en lui décernant ce prix.

Second announcement for « Star formation across the scales: star clusters to galactic disks

This is the second announcement for the workshop « Star formation across the scales: star clusters to galactic disks », hosted by McMaster University’s Department of Physics and Astronomy in conjunction with the Canadian Institute for Theoretical Astrophysics (CITA). The workshop will take place on McMaster’s campus from August 12th to August 14th, 2024. The workshop will showcase work by Canadian junior researchers, particularly graduate students, on the topics of observations and simulations of star formation in galaxies, from the scale of star clusters to galactic disks. We welcome talk and poster applications from anyone working in the field.

We are currently accepting abstract submissions for talks and posters at this link:

https://physics.mcmaster.ca/~sfws24/

You can find the list of confirmed invited speakers at the same link.

We are accepting abstract submissions until Friday, May 17th, and talks will be announced by Friday, May 24th. Some travel subsidy is available for early career researchers; applications for travel subsidy should be submitted along with your abstract.

We hope to see you in August!

Best regards,

The Organizing Committee

Hector Robinson
Claude Cournoyer-Cloutier
Padraic Odesse
Rachel Pillsworth
Jeremy Karam
Marta Reina-Campos
James Wadsley
Ralph Pudritz

CASCATO Abstract submission deadline and early-bird registration deadline extended

We are pleased to see your abstract submissions coming in. We are extending the abstract submission date to April 4, 2024 and the early-bird deadline to April 24, 2024 to make sure we don’t miss your abstracts!

Go to https://cascato.ca/registration/ to register – don’t delay

See you in Toronto
The CASCA LOC and SOC

This is a reminder that the abstract submission will close on Thursday March 28th. Don’t delay, submit your abstract at https://cascato.ca/registration/ as soon as possible. The potential list of sessions is given on the abstract submission forms.

Program: The draft block schedule is now available on the website: https://cascato.ca/program/. We have an exciting program including the graduate student day on Monday June 3, we look forward to seeing you at CASCATO!

Accommodation: We note that there are some graduate options listed on the website, but also that it is possible to double up and share some of the rooms at the Sheraton (details listed on the website). We have had some requests for room bookings for the Sunday night at the Sheraton, and the hotel has agreed to make an additional block of rooms available for Sunday night – you should be able to book those now. Please contact loc@cascato.ca if you have any issues.

Online registration: There have been some requests for discounted student and retiree rates for online registration, those are now available to book on the Eventbrite page.

Student grants: We have some limited funds available for student grants, please email loc@cascato.ca to request support for the meeting. We look forward to welcoming you to Toronto,

The CASCATO SOC and LOC

Register now for CASCATO 2024

Registration is now open for CASCATO 2024 (https://cascato.ca/registration/), co-hosted by the University of Toronto and York University, and held at the Sheraton Centre Toronto Hotel.

Early bird registration will only continue until April 17, 2024, so don’t delay in registering.

A block of rooms at the Sheraton is already available (see the accommodations page if you wish to begin planning your trip: https://cascato.ca/accommodation/). Please book soon as we have a room booking at the hotel – and filling those rooms is an essential part of being able to host the meeting at such a comfortable hotel venue.

Note that we have also included a spreadsheet on that page to help facilitate sharing of rooms for those who want to double up to save on accommodation costs.

There is also some information on options for graduate student accommodation at York University, we will send more information on downtown options shortly.

A reminder that abstract submission is now open (here: https://cascato.ca/registration/) and will continue until March 28, 2024. We will send out decisions on accepted abstract submissions before the close of the early bird deadline.

We look forward to welcoming you to Toronto!

The CASCATO LOC

Canadian Gemini News / Nouvelles de l’Office Gemini Canadien

By / par Eric Steinbring with translation by / avec traduction par Stéphanie Côté (Canadian Gemini Office, NRC Herzberg Astronomy & Astrophysics Research Centre / Office Gemini Canadien, Centre de Recherches Herzberg en Astronomie & Astrophysique du CNRC)
(Cassiopeia – Spring / printemps 2024)
La version française suit

Upcoming Deadlines

There are three important Call for Proposal (CfP) application deadlines coming up – all back-to-back-to-back – providing Canadians competitive access to Gemini. So just to help keep these straight:

  • First is the monthly CfP for Fast Turnaround (FT) time, at noon Hawai’i Standard Time (HST) on 31 March. For the FT Call see here. These are short proposals that can put a small, but important dataset in your hands quickly;
  • Next, on 1 April is the deadline for full proposals to the Large and Long Program (LLP) 2024 Call. These are big proposals, asking for either significantly more time than a Regular proposal, or spread over many semesters – or both;
  • And then, finally, is the 2024B semester CfP, at 4 PM (PDT) / 7 PM (EDT) on 2 April. This is for Regular semesterly proposals. Look here for the Canadian-specific information about that Call.

Good luck.

New Modes and Instruments

Something new in the North is the Gemini Near-Infrared Spectrograph (GNIRS) low-resolution Integral Field Unit (IFU); this has coverage from 1 to 2.5 microns over a 3.15″ x 4.80″ Field of View (FoV) with 0.15″ pixels. A second high-resolution IFU (using the 0.05″-pixel-sampling camera) is also now available on a shared-risk basis in the upcoming 2024B CfP. They can be used along with Altair adaptive optics, and together are meant to replace the venerable Near-infrared Integral Field Spectrograph (NIFS) – which has been retired. Incidentally, the Near-InfraRed Imager (NIRI) is also retired, but GNIRS has got your back, allowing imaging using its direct « keyhole » FoV. And, coming soon to the North is the new Immersion GRating INfrared Spectrograph-2 (IGRINS-2), which is essentially a clone of the visiting instrument IGRINS, which will soon leave Gemini South. IGRINS-2 is an efficient, high-resolution (R~40,000; 1.49-2.46 micron) spectrograph, which will undergo a Science Verification phase in the May/June timescale. Keep on the lookout for that!

Student and Outreach Initiatives

A couple things might be of interest, especially to students anticipating making use of Gemini – or, if you’re just curious. One is the Shadow the Scientists program which provides live, interactive sessions with honest-to-goodness astronomers doing astronomy from the big telescopes, and has lately had several sessions at Gemini North (with another coming up soon, on 27 March). It’s worth noting that « eavesdropping », i.e. remote viewing during a night, is already an option which Gemini invites for successful Regular programs. Another new idea is the Student Visitor Program, which can fund selected graduate students attached to a successful Regular-semester program to visit Gemini (North or South) and, ideally, coordinate the visit to correspond with observations for the program itself. There’s more info here. The general intent of this is for a few students each semester to meet Gemini staff, give a talk, and learn about the observatory operations onsite: the telescope, instruments and data reduction, etc. It proved very popular for the first semester offered, in 2024A.



Echéances à venir

Il y a trois dates limites importantes pour les appels de demandes (AdD) qui s’approchent – et qui sont toutes consécutives – offrant aux Canadien.nes un accès compétitif à Gemini. Alors juste pour vous aider à y voir clair:

  • Le premier est l’appel de demandes mensuel pour le programme Retour Rapide (FT), à midi, heure normale d’Hawaï (HST), le 31 mars. Pour l’appel FT, voir ici. Il s’agit de demandes courtes qui peuvent rapidement vous apporter un ensemble de données restreint mais important;
  • Le 1er avril prochain sera la date limite pour les demandes complètes à l’appel 2024 du Programme Long et Large (LLP). Il s’agit de demandes de temps importantes, qui demandent soit beaucoup plus de temps qu’une demande régulière, soit s’étalent sur plusieurs semestres – ou les deux;
  • Et puis, enfin, l’appel de demandes du semestre 2024B, à 16h (HAP) / 19h (HAE) le 2 avril. Ceci concerne les demandes semestrielles régulières. Recherchez ici les informations spécifiques au Canada pour cet appel.

Bonne chance!

Nouveaux modes et instruments

L’unité de champ intégrale (=IFU) à basse résolution du spectrographe Gemini en proche infrarouge (GNIRS) est une nouveauté dans le Nord; il couvre de 1 à 2,5 microns sur un champ de vision (FoV) de 3,15″ x 4,80″ avec des pixels de 0,15″. Un deuxième IFU de haute résolution (utilisant la caméra à échantillonnage de pixels de 0,05″) est également désormais disponible en mode risques-partagés pour le prochain AdD 2024B. Ils peuvent être utilisés en mode optique adaptative avec Altair et, ensemble, sont destinés à remplacer le vénérable spectrographe de champ intégral dans le proche infrarouge (NIFS), qui a été retiré. Soit dit en passant, l’imageur proche infrarouge (NIRI) a également été retiré, mais GNIRS peut vous être utile, permettant l’imagerie en utilisant directement son champ en « trou de serrure ». Et bientôt dans le Nord nous aurons le nouveau spectrographe infrarouge à réseau en immersion (IGRINS-2), qui est essentiellement un clone de l’instrument visiteur IGRINS, qui quittera bientôt Gemini Sud. IGRINS-2 est un spectrographe efficace à haute résolution (R ~ 40 000 ; 1,49-2,46 microns), qui passera une phase de vérification scientifique en mai/juin. Restez à l’affût pour cela!

Initiatives pour étudiant.es et pour la sensibilisation

Nous avons quelques nouvelles intéressantes en particulier pour les étudiant.es qui envisagent d’utiliser Gemini prochainement- ou même si vous êtes simplement curieux.se. La première est le programme Shadow the Scientists qui propose des sessions interactives en direct avec de vrais astronomes faisant de la science sur des grands télescopes. Ce programme a récemment organisé plusieurs sessions à Gemini Nord (avec une autre à venir, le 27 mars). Il convient de noter que ce mode de «eavesdropping», c’est-à-dire la connection et visualisation à distance pendant une nuit, est déjà une option que Gemini offre à tous ses programmes réguliers cédulés dans la queue d’observation. Une autre nouvelle initiative est le programme d’Étudiant.es Visiteur.ses, qui paye pour qu’une sélection d’étudiant.es gradué.es qui ont un programme accepté dans le semestre régulier puissent venir visiter Gemini (Nord ou Sud au choix); idéalement, la visite est coordonnée pour qu’elle corresponde à la prise d’observations de leur programme. Veuillez trouver toutes les informations ici. L’objectif général est de permettre à quelques étudiants chaque semestre de rencontrer le personnel de Gemini, donner une conférence et se familiariser avec les opérations de l’observatoire sur place: le télescope, les instruments et aussi la réduction des données, etc. Cela s’est avéré très populaire pour le premier semestre pour lequel le programme était offert, en 2024A.