Coordinateur CASCA Westar

Description du poste

Dans ce poste à temps partiel, vous, en tant que coordinateur CASCA Westar, gérerez le programme d’échange Westar remanié. Vous établirez et maintiendrez des relations à long terme avec les communautés mal desservies ; aider à planifier et soutenir les échanges entre les astronomes de la CASCA et ces communautés ; et travailler avec le sous-comité Westar et d’autres groupes à travers le Canada faisant une sensibilisation similaire.

Vos responsabilités:

  • Établir des liens avec les communautés mal desservies et maintenir ces relations
  • Apprendre les coutumes, pratiques et protocoles importants de ces communautés
  • Assurer la liaison avec le sous-comité CASCA Westar et d’autres groupes à travers le Canada effectuant un travail de sensibilisation similaire.
  • Travailler avec les communautés mal desservies pour organiser des visites (en ligne ou en personne) des astronomes CASCA

  • Aider les astronomes de la CASCA à préparer leurs visites, y compris le voyage et l’hébergement, et réaliser ou organiser une formation appropriée (EDI, Indigénéité, sensibilité culturelle)
  • Débriefing des astronomes après leurs visites, pour aider à améliorer les prochaines visites
  • Lancer des appels à la communauté astronomique canadienne pour trouver les personnes intéressées à devenir des visiteurs de Westar
  • Maintenir / mettre à jour le site Web Westar Exchange
  • Si le temps le permet, faire une collecte de fonds pour soutenir le programme d’échange Westar

Qualifications et exigences :

  • Baccalauréat en physique, astronomie, journalisme, communication, éducation, études autochtones ou autre discipline pertinente
  • Expérience de travail avec des communautés mal desservies
  • Connaissance des principes EDI
  • Capacité à travailler de manière autonome et en équipe
  • Patience et capacité à travailler avec divers groupes de personnes
  • Connaissance de base du logiciel Office
  • Un ordinateur avec logiciel Office et accès internet
  • Maîtrise du français et de l’anglais écrits et parlés
  • La connaissance de l’édition de sites Web, des logiciels vidéo ou graphiques et de la gestion des médias sociaux serait un atout
  • Une expérience en collecte de fonds serait un atout
  • Des connaissances en astronomie seraient un atout
  • Nous encourageons les candidatures des femmes, des minorités visibles et ethniques, des peuples autochtones, des personnes handicapées et des personnes de toute orientation sexuelle ou identité de genre.

Emplacement:

Ce poste est totalement déporté.

Heures par semaine, salaire et durée du poste :

Il s’agit initialement d’un poste de trois ans. Le salaire annuel sera de 12 000 $ la première année, correspondant à 8 heures/semaine. Les deuxième et troisième années, le salaire sera de 9 000 $, correspondant à 6 heures/semaine. Ce poste est renouvelable sous réserve de la disponibilité des fonds et de performances satisfaisantes.

Date de départ anticipé:

La date de début prévue pour ce poste est le 1er octobre 2023

Processus de candidature et date de clôture :

Veuillez envoyer un CV et une lettre de présentation au président de Westar, Terry Bridges (tbridges@okanagan.bc.ca), avec le titre « CASCA Westar Coordinator Application ». Votre lettre de motivation doit inclure une déclaration EDI et votre expérience en matière de sensibilisation et de collecte de fonds. Les entretiens se dérouleront en ligne (Zoom, Skype ou téléphone) après la date de clôture.

La date limite de dépôt des candidatures est le 1er août 2023.

Optical-Infrared Review Committee (OIR).

Over the past few months, the CASCA Board has established the OIR committee with the primary objective of conducting a comprehensive review of the optical-infrared ground-based landscape accessible to Canadians, both presently and potentially in the future. The committee’s mandate encompasses the assessment of various factors such as scientific viability, technical readiness, scheduling considerations, and the alignment with community needs and desires. It is important to note that the review of Canada’s involvement in the TMT project will not be within the scope of this committee.

We are delighted to announce that the OIR committee will be co-chaired by Doug Welch from McMaster University and Ivana Damjanov from Saint Mary’s University, who have graciously accepted the role of co-chairs. We are confident that their expertise and leadership will greatly contribute to the committee’s success. The remaining members of the committee will be announced shortly, and their collective knowledge and experience will further enrich the review process.

The committee aims to provide its recommendations by June 30, 2024, in the form of a comprehensive report that will be made available to the public. This report will serve as a valuable resource for the CASCA community, providing insights and guidance for the future of optical-infrared ground-based astronomy in Canada.

Lastly, we would like to share the terms of references that have been adopted by the committee (see below). These terms of reference outline the scope and objectives of the review process, ensuring transparency and accountability throughout the committee’s work.

Thank you for your attention, and we look forward to the fruitful outcomes of the OIR committee’s work.

Best regards,
Julie Hlavacek-Larrondo, on behalf of the CASCA Board


Terms of Reference

Context

CASCA has formed the Optical-Infrared Review (OIR) Committee to assess and address the needs of Canadian researchers in light of developments since the Long Range Plan (LRP) 2020.

Significant developments since the LRP recommendations have become public include:

  1. The successful launch, commissioning, and science operations of the James Webb Space Telescope.
  2. The near-term science operations of the Rubin Large Synoptic Survey Telescope (estimated Jan. 2025), the launch of Euclid (estimated launch July 2023), and the Nancy Grace Roman Space Telescope (estimated launch 2026/7).
  3. A moratorium on new leases for observatories has been established in 2022 as the management of Maunakea transitions from the University of Hawai’i to the Maunakea Stewardship and Oversight Authority over the five-year period beginning on 1 July 2023 (Maunakea Spectroscopic Explorer after the National Strategic Planning Reviews). This impacts the original timeline for the Canada-France-Hawaii Telescope/Maunakea Spectroscopic Explorer (CFHT/MSE) that included an estimated start of science operations in 2030. The start of the construction phase for MSE on Maunakea would depend on the decision about the CFHT’s site lease renewal at the end of this decade. In the case of a positive outcome, MSE science operations will not commence before the late 2030’s or early 2040’s. By then, the other wide-field multi-object spectrographs already under construction will likely have been taking data for a decade:
    – Subaru/PFS (Prime Focus Spectrograph)
    – VLT/MOONS (Multi-Object Optical and Near-IR Spectrograph)
    – VISTA/4MOST (4-metre Multi-Object Spectrograph Telescope)
    – Mayall/DESI (Dark Energy Spectroscopic Instrument)
    The construction of MSE, regardless of when it is built, will result in a gap of science operations at the site of approximately eight years.
  4. The (US) National Science Foundation (NSF) is conducting an environmental review of the Maunakea site in preparation for its potential future investment in the Thirty Meter Telescope (TMT) as part of the US Extremely Large Telescope Program. The NSF will not make a funding decision until a range of viewpoints and all aspects of the project are considered (UPDATES | March 23, 2023). The final decision was initially expected by the end of 2024 but has now been delayed and will also be influenced by the capacity of the NSF budget available at that time.
  5. As a partner in the Gemini International Observatory, Canada must make a decision for the upcoming Gemini Assessment Point, due in 2024.

Task

The OIR Committee is charged with providing an assessment of optical and infrared facility resources both currently/imminently available to, or needed by, its researchers. This assessment will weigh the feasibility and capacity of the Canadian research community to engage and support the appropriate suite of facilities and will emphasize:

  1. The needs of Canadian early-career OIR faculty/staff researchers (and other such Canadian researchers needing access to OIR facilities) over the period 2025-2035;
  2. In this assessment, the recommendations from the LRP 2020 will provide the baseline community consensus from that time and those recommendations will be reviewed with respect to developments in the intervening time;
  3. The OIR review will be a similar mid-LRP cycle assessment much as the GAC was for VLOTs;
  4. The community’s needs with respect to 4m-class facilities, recognizing Canada’s existing partnership in the CFHT but also the conclusion of current Large Programs during the period under consideration. Long Range Plan recommendation #22 specifically recognizes that the CFHT situation may need to be re-assessed during this interval and this committee is in a position to provide such an assessment and recommend possible scenarios for 4m-class facility access going forward;
  5. The community’s needs with respect to 8m-class facilities, recognizing Canada’s partnership in the International Gemini Observatory and its existing instrumentation and those instruments that will become available in the near future. The committee will provide input relevant to the Gemini Assessment Point decision due in 2024 and to take effect in late 2027; and
  6. Canada remains a committed partner of the TMT International Observatory. VLOT facility plans and commitments are not directly part of this assessment but it is recognized that among possible recommendations by this committee to serve non-VLOT needs, some may provide possible VLOT access.

The Committee will comprise both senior and early career researchers and will have non-voting stakeholders and subject matter expertise from relevant stakeholders, including NRC and ACURA. It will also include at least one senior expert member from outside Canada.

Scope

The Committee will consult broadly with the Canadian community and will also be informed by:

  1. The research plans and aspirations of current early-career researchers, including both observers and instrumentalists;
  2. Data on OIR facility demand and archive use;
  3. Current and projected budget allocations, operations costs and joining fees (where applicable);
  4. Data on the role of OIR facilities and archive use in recent publications. Here, the international picture of which OIR facilities are providing significant impact will be sought;

The Committee will endeavor to provide its recommendations by June 30, 2024. The report will be made public.

Footnote Throughout “OIR facility/facilities” refers both to the resources currently available to the Canadian astronomical community and to other facilities (currently in operation or coming online shortly) that may be of interest to Canadian astronomers.

Agence spatiale canadienne: la date limite l’AOP ROSS pour le 2e cycle est le 28 juillet 2023

La date limite pour le deuxième cycle de financement de l’Avis d’Offre de Participation Recherche et Opportunités en Sciences Spatiales (l’AOP ROSS) de l’Agence spatiale canadienne a été prolongée de deux semaines, soit jusqu’au 28 juillet 2023. Cette prolongation vise à faciliter la soumission volontaire d’un Avis d’Intention (AI), qui a été ajouté à l’AOP en réponse aux demandes de la communauté scientifique.

L’objectif de cet AI non obligatoire est de vérifier l’admissibilité du demandeur et du projet avant de soumettre une demande complète (voir la section 4.1 pour plus de détails). Les AIs seront acceptés jusqu’au 16 juin 2023. Après cette date, il n’y aura pas de réponse à l’avis d’intention. Les demandeurs pourront soumettre une demande complète, qu’il ait ou non soumis un avis d’intention.

Denis Laurin (pour l’équipe ROSS)
Agence spatiale canadienne
denis.laurin@asc-csa.gc.ca

Défi Astrophoto de la NASA de l’été 2023

Créez votre propre image de la galaxie fantôme (M74) !

Rejoignez l’univers d’apprentissage de la NASA pour une opportunité passionnante d’utiliser de véritables données et outils astronomiques pour créer vos propres images de la galaxie fantôme, également connue sous le nom de M74. Utilisez vos images pour explorer les structures mystérieuses de cette galaxie, ou créez simplement une image que vous trouvez magnifique. Vous pouvez capturer votre propre image de télescope en temps réel à l’aide du réseau de télescopes robotiques MicroObservatory. Vous pouvez également travailler avec un ensemble d’archives de fichiers de données pris avec la mission de télescope spatial multi-longueurs d’onde de la NASA, de l’ESA et de l’ASC (Webb, Hubble, Chandra, Spitzer et XMM-Newton).

Le défi Astrophoto de la NASA offre aux apprenants de tous les niveaux de familiarité des expériences authentiques utilisant de vraies données d’astrophysique, y compris celles des missions spatiales de la NASA. Les participants s’engagent dans les pratiques scientifiques d’un scientifique par le biais d’outils de données accessibles et d’expériences tout en créant et en partageant leurs images composites.

Le défi Astrophoto de la NASA comprend des instructions sur la façon de transformer les données en belles images composites avec un outil de traitement d’image simple et gratuit en ligne utilisé par les astronomes professionnels. L’outil de traitement d’images JS9 est largement utilisé par la communauté astronomique pour traiter et analyser les données des premiers télescopes de recherche au monde. L’Astrophoto Challenge de la NASA utilise une version de cet outil, JS9-4L, développée pour les apprenants.

Le défi Astrophoto de la NASA comprend des instructions sur la façon de transformer les données en belles images composites avec un outil de traitement d’image simple et gratuit en ligne utilisé par les astronomes professionnels. L’outil de traitement d’images JS9 est largement utilisé par la communauté astronomique pour traiter et analyser les données des premiers télescopes de recherche au monde. L’Astrophoto Challenge de la NASA utilise une version de cet outil, JS9-4L, développée pour les apprenants.

Rejoignez le défi Astrophoto de la NASA, ici : https://mo-www.cfa.harvard.edu/OWN/astrophoto

Vous pouvez également en savoir plus sur d’autres opportunités de découvrir l’univers par vous-même à l’Universe of Learning de la NASA : https://www.universe-of-learning.org

Nathalie Ouellette
Université de Montréal
nathalie@astro.umontreal.ca

Rapport sur le 50e anniversaire de l’Observatoire de Rothney

Au nom du comité du patrimoine, j’aimerais porter à votre attention un rapport sur la célébration du 50e anniversaire de l’observatoire astrophysique Rothney de l’Université de Calgary. Le rapport a été préparé par Gene Milone et comprend des éléments de Philip Langill et T.A. Clark.

Le rapport est disponible sur ce lien : https://casca.ca/?page_id=18808

Dennis Crabtree
NRC-HAA
Dennis.Crabtree@nrc.ca

Site canadien d’astronomie amateur

Beaucoup d’entre vous ont probablement entendu dire que la RASC a cessé de publier SkyNews Magazine. L’ancienne rédactrice en chef, Carina Ockedahl, est très enthousiaste à l’idée de poursuivre son travail sur l’actualité astronomique sous la forme d’un site Internet qu’elle vient de lancer : https://www.astronomybynight.ca

Je voulais souligner cela pour les membres de la CASCA à la fois parce que c’est une ressource pratique pour les nouvelles sur l’astronomie centrée sur le Canada, et parce qu’il y a ici de grandes opportunités pour les membres de la CASCA d’écrire sur leurs projets de recherche pour un public passionné d’astronomes principalement amateurs. Veuillez contacter directement Carina si vous avez des questions ou si vous souhaitez contribuer : carina.ockedahl@gmail.com

Samantha Lawler
University of Regina
samantha.lawler@uregina.ca

Cassiopeia Newsletter – Summer Solstice / solstice d’été 2023

summer

In this issue/Dans ce numéro:

ALMA Matters
Update on CASTOR
CATAC Update on the Thirty Meter Telescope
Canadian Gemini Office News / Nouvelles de l’Office Gemini Canadien
Update from the Canadian Space Agency (CSA) / Compte rendu de l’Agence spatiale canadienne (ASC)
Report from the LCRIC
Maunakea Spectroscopic Explorer (MSE) Update
Report from the SKA


Editor: Joanne Rosvick

Cassiopeia is CASCA’s quarterly Newsletter, published on or near the solstices and equinoxes (March 21, June 21, September 21 and December 21).

To submit a contribution please email cassiopeia.editors@gmail.com. All submissions must be received by the specified due date to be published in the next edition. I accept plain text and Word documents. Note that the formatting of your document will not be preserved. Please include any images as attachments in your email, not embedded in the text. Please include URLs in parentheses next to the word or phrase that you wish to act as link anchors.


Prix Qilak 2023 : Wilfred Buck

La CASCA et la Société Royale d’Astronomie du Canada ont le plaisir d’annoncer que Wilfred Buck est le lauréat du Prix Qilak 2023 pour la communication, l’éducation et la sensibilisation du public à l’astronomie. Ce prix récompense les efforts de sensibilisation exceptionnels déployés au cours d’une carrière, en particulier l’impact incroyable que M. Buck a eu en partageant le savoir autochtone du ciel avec les peuples autochtones du monde entier et le public canadien. Wilfred Buck, membre de la Nation crie Opaskwayak, est un expert autochtone réputé en matière d’astronomie. Il a travaillé pendant plus de dix ans comme animateur scientifique au “Manitoba First Nations Education Resource Centre” et a mené des recherches et consulté des aînés pendant plus de 15 ans pour en savoir plus sur les connaissances astronomiques des peuples Cris, Ojibwés et Lakotas. Il est reconnu à l’international pour ses efforts de communication de ces connaissances avec les éducateurs et les chercheurs, ayant partagé son expertise dans le cadre d’expositions, de films, de tables rondes et de nombreuses conférences publiques. Depuis près de vingt ans, Wilfred Buck utilise des planétariums portables pour enseigner aux élèves des Premières Nations les étoiles (« atchakosuk » en cri) visibles dans le ciel nocturne. Il est l’auteur de deux livres qui explorent le ciel nocturne d’un point de vue autochtone. Son troisième livre et autobiographie, « I Have Lived Four Lives » (J’ai vécu quatre vies), retrace un parcours bouleversant, d’un milieu modeste à la poursuite d’une carrière dans l’enseignement, et parle de découverte et de guérison pour la jeunesse autochtone. En 2018, la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants lui a décerné le prix «Outstanding Indigenous Educator Award» et il fait l’objet d’un documentaire à paraître parrainé par l’Office national du film, « Wilfred Buck”.

La CASCA et la Société royale d’astronomie du Canada sont ravies de reconnaître les efforts de Wilfred Buck en lui décernant ce prix.

Cette annonce est faite séparément des autres prix CASCA communiqués plus tôt cette semaine pour coordonner une annonce simultanée avec RASC.

l’assemblée générale annuelle 2023

Il s’agit de la troisième et dernière annonce générale de l’assemblée générale annuelle 2023 de la Société canadienne d’astronomie, « Le vaste spectre de l’astronomie canadienne.

La réunion aura lieu à Penticton, en Colombie-Britannique, sur le territoire non cédé du peuple syilx (Okanagan), au Penticton Lakeside Resort and Conference Centre. Il sera co-organisé par l’Université de la Colombie-Britannique et le Conseil national de recherches.

La date limite pour réserver des chambres dans les hôtels au tarif réduit de la conférence est le 30 avril : https://casca2023.ok.ubc.ca/fr/voyage-et-logement/

L’inscription à l’AGA de la CASCA est maintenant ouverte. La date limite d’inscription régulière et la date limite des résumés d’affiches est le 31 mai : https://casca2023.ok.ubc.ca/registration

Les inscriptions tardives resteront possibles après le 31 mai à un prix plus élevé, mais les billets pour la réception de bienvenue, le banquet et les déjeuners peuvent ne pas être disponibles.

L’horaire provisoire du bloc de la réunion sont maintenant disponibles sur notre site Web : La liste des présentations contribuées sera disponible d’ici un jour ou deux.

Nous avons hâte de vous voir à Penticton ou en ligne pour CASCA 2023 !

Alex Hill et Roland Kothes
Coprésidents, Comité d’organisation local
Tim Robishaw et Jennifer West
Coprésident et Coprésidente, Comité d’organisation scientifique
casca-contact@lists.ubc.ca

ALMA Observing Tool Bug-Fix Patch

An issue has been discovered in the Cycle 10 ALMA Observing Tool (OT) that affects the estimated Atacama Compact Array (ACA) integration times for some 4×4-bit ACA observations (7-m and TP). The issue occurs when the Bandwidth used for Sensitivity in the « Control and Performance » section is set to anything other than RepWindowEffectiveChannelWidth or FinestEffectiveChannelWidth. This is a result of an error in the implementation of the 4×4-bit spectral mode for improved sensitivity (that is offered in Cycle 10 on the 12-m Array only), which causes the integration times for 4×4-bit ACA observations calculated by the OT to be erroneously too short unless the above bandwith for sensitivity options are selected. We have fixed this problem and a patched version of the Cycle 10 OT is now available on the Science Portal at https://almascience.nrao.edu/proposing/observing-tool. All PIs of projects that include ACA observations should download the updated OT version and submit or resubmit their proposals using this version. The correct version can be identified by checking for the words “Patch 1” in the title bar at the top of the OT window.

We regret any inconvenience or impact experienced by our ALMA users due to this issue. If you have any questions, or have comments or concerns, please contact your local ALMA Regional Centre via the ALMA Helpdesk at https://help.almascience.org/.