La médaille J.S. Plaskett

La Société royale d’astronomie du Canada et la Société canadienne d’astronomie ont institué un prix, intitulé la médaille Plaskett, en reconnaissance du rôle important joué par John Stanley Plaskett dans l’implantation de la recherche en astrophysique au Canada. Le prix, qui consiste en une médaille d’or, est attribué chaque année au diplômé de doctorat d’une université canadienne dont la thèse en astronomie ou astrophysique a été jugée la plus remarquable au cours des deux dernières années civiles. Le lauréat est invité à présenter une conférence à l’occasion du congrès annuel de la CASCA ou de la RASC (à son choix). Le lauréat reçoit des honoraires de $750 et toutes ses dépenses pour participer au congrès sont défrayées par la Société en question.

Pour chaque université, le directeur du département ne pourra proposer qu’un seul de ses diplômés. Il n’est pas essentiel que le candidat ait effectué son travail dans un département d’astronomie ou de physique, toutefois il doit être un membre de la CASCA en due et bonne forme ou avoir été un membre de la CASCA en due et bonne forme durant un minimum de deux ans pendant ses études doctorales.

Pour les candidatures de 2019, le directeur du département transmettra au président du comité des prix et médailles, les documents suivants, en format pdf:

  1. une lettre de recommandation appuyant le candidat et sa thèse (maximum trois pages)
  2. une copie de la thèse du candidat
  3. une copie du rapport d’un examinateur externe de la thèse

Des copies des documents doivent aussi être envoyées au bureau de la CASCA: casca at cassa.ca. La date limite pour la soumission est le Dec 1 2018. Si la thèse ne précise pas clairement dans quelle mesure l’auteur y a, par ses travaux et idées, contribué de façon originale, le directeur du département doit consacrer une partie de sa lettre à cette question. On ne transmettra aucun autre document.

On voudra bien noter que l’expression « au cours des deux dernières années » mentionnée dans les règles d’éligibilité permet de proposer une seconde fois une candidature qui n’avait pas été retenue l’année précédente. Cependant les documents n’étant pas conservés d’une année à l’autre, il conviendra de joindre un dossier complet à toute seconde proposition.

(Tous les termes employés pour désigner des personnes sont évidemment pris au sens générique, et ont à la fois la valeur d’un féminin et d’un masculin.)

La médaille Plaskett 2018

Eadie-Gwen

CASCA is pleased to announce Dr. Gwendolyn Eadie as the 2018 recipient of the J. S. Plaskett Medal.

Dr. Eadie completed her doctoral studies at McMaster University under the supervision of Dr. William Harris. In her thesis entitled “Lights in Dark Places: Inferring the Milky Way Mass Profile using Galactic Satellites and Hierarchical Bayes”, she developed a high-level statistical method to derive the mass and mass distribution within astrophysical systems. Mass is a fundamental variable driving the evolution of galaxies like our Milky Way, but it is notoriously difficult to measure due to the fact that it is dominated by the dark matter extending well beyond the visible starlight. This challenge is compounded by incomplete data on the positions and velocities of “tracer particles” such as stars, star clusters and dwarf satellites scattered through the galaxy’s halo. Dr. Eadie developed a powerful Bayesian formulation of the problem combined with Markov Chain Monte Carlo calculations of the relevant parameters in the problem and their probability distributions. Her formulation also included a hierarchical treatment of measurement uncertainties for each tracer. She used it to place a new constraint on the mass profile and total mass of the Milky Way, and it will be a very powerful tool in the exploitation of future very large datasets from the Gaia mission and the Large Synoptic Survey Telescope (LSST). .

CASCA congratulates Dr. Eadie on the receipt of the 2018 Plaskett medal for her groundbreaking work to shed light on the dark side of our Milky Way galaxy and other corners of the Universe.

Depuis 1988, les récipiendaires de la médaille Plaskett ont été:
2017 RajabiFereshteh Rajabi University of Western Ontario « Dicke’s Superradiance in Astrophysics » View Citation
2016 GagneJonathan Gagné Université de Montréal « The search for brown dwarfs and low-mass stars in young associations of the solar neighborhood » Voir la citation
2015 ponAnne Archibald McGill University « The End of Accretion: The X-ray Binary/Millisecond Pulsar Transition Object PSR J1023+0038 » Voir la citation
2014 ponAndrew Pon University of Victoria « Shocks, Superbubbles, and Filaments: Investigations into Large Scale Gas Motions in Giant Molecular Clouds » Voir la citation
2013 Yasuhiro Hasegawa McMaster University « Planet Traps in Protoplanetary Disk and the Formation and Evolution of Planetary Systems. » Voir la citation
2012 Pier-Emmanuel Tremblay Université de Montréal « Improved View of Hydrogen-Rich Atmosphere White Dwarfs »
2011 Kaitlin Kratter University of Toronto « The Role of Disks in the Formation of Stellar Systems »
2010 Helen Kirk University of Victoria « Star Formation in the Perseus Molecular Cloud »
2009 Catherine Lovekin St. Mary’s University « The Effects of Rotation and Overshoot on Stellar Pulsation Frequencies »
2008 Adam Muzzin University of Toronto  » Clusters of Galaxies in the Near to Mid-Infrared »
2007 Frédéric Grandmont Université Laval « Développement d’un spectromètre imageur à transformée de Fourier pour l’astronomie »
2006 Lauren MacArthur University of British Columbia « Stellar Populations in Spiral Galaxies »
2005 Christian Marois Université de Montréal « Direct Exoplanet Imaging around Sun-like Stars: Beating the Speckle Noise with Innovative Imaging Techniques »
2004 Jo-Anne Brown University of Calgary « The Magnetic Field of the Outer Galaxy »
2003 Tracy Webb University of Toronto
2002 Edward Thommes Queen’s University
2001 Peter Brown University of Western Ontario
2000 Alexei Razoumov University of British Columbia
1999 Stéphane Charpinet Université de Montréal
1998 Dean E. McLaughlin McMaster University « Star Formation in Molecular Clouds and Globular Clusters »
1997 Alain Beauchamp Université de Montréal
1996 Gordon Squires University of Toronto
1995 Michael Richer York University
1994 Grant M. Hill University of Western Ontario
1993 Pierre Brassard Université de Montréal
1992 Eric Poisson University of Alberta
1991 Paul Charbonneau Université de Montréal
1990 Pierre Bergeron Université de Montréal
1989 Peter Leonard University of Toronto
1988 Richard O. Gray University of Toronto

Les commentaires sont fermés.