Canadian Gemini Office News / Nouvelles de l’Office Gemini Canadien

By/par Stéphanie Côté (CGO, NRC Herzberg / OGC, CNRC Herzberg)
(Cassiopeia – Winter/hivers 2017)

La version française suit

Grab some Fast Turnaround Time!

Contrary to popular belief, the Fast Turnaround proposals do not need to be urgent to qualify for this program. The FT program is designed to be used to conduct pilot studies, complete data sets, and follow up newly-discovered objects, basically any kind of project with scientific value that you can think of.

The way it works is that users submit proposals at the end of each month. Proposals are then peer-reviewed by the PIs of the submitted proposals in the following couple of weeks. The successful programs are activated a couple of weeks later and stay active in the queue for 3 months.

Canada has not been using much of its share of allocated FT time so far, so we encourage Canadians to apply for FT time; there is lots of time to grab! Both Gemini North and South accept FT proposals.

The next Gemini FT deadline is at 23:59 Hawaiian Standard Time on December 31.

For full details about the program, including the latest Call for Proposals, see the FT web pages.

To receive monthly deadline reminders and news of changes to the program, send a message to Gemini-FT-reminders+subscribe.

PIT easier than ever with the little help of a video

Please note that the Gemini User Support Group has produced a series of short YouTube videos to help you fill the Phase 1 Tool PIT. There is a video for a general PIT tutorial but also some videos for some specific subjects such as how to enter the Observations info, Band 3 or entering the Time requests. You can see the full playlist here.

Gemini Remote Observing Station in Victoria

Last September we inaugurated our new Gemini Remote Observing Station installed here on the hill, which enables observations using GPI on Gemini-South to be done remotely and entirely controlled through a VNC link. The Gemini Remote Observing station consists of two powerful Dell tower workstations and a total of 10 monitors. It is installed in one of the ground floor rooms in the “White House” on Observatory Hill close to the DAO telescopes (which used to be first DAO director John Plaskett’s residence, but had been converted to offices decades ago). Such remote observing facilities connecting to Gemini only exist in Stanford and Berkeley so far, to help the GPI campaign team support their numerous observing runs. The Canadian Gemini Office becomes the first National Gemini Office with such a remote observing facility. Christian Marois with University of Victoria students Ben Gerard, Zach Draper and postdoc Celia Blain succeeded in September for the first time to connect via VNC to GPI at Gemini-South and take control of the instrument and take the first data (imaging nearby stars to search for extrasolar planets) for the GPI campaign program. Two other successful observing runs were conducted by the team in early November and late November.

Our hope is that in the future this remote observing station could evolve to be able to connect to other current Gemini instruments. It could help the training of local students in giving them ample exposure to observing at a large telescope. Eventually it could also be offered to Gemini Large Programs teams in the Canadian community for their Gemini Priority Visiting observations, saving them the expense of travelling to Hawai’i or Chile. In the future it will also be useful for the commissioning of GHOST, the future Gemini High-Resolution Optical Spectrograph, built in part by HAARC.

Figure 1: First observations from the Gemini Remote observing station at DAO, with UVic postdoc Celia Blain and students Ben Gerard and Zach Draper.

Figure 1: First observations from the Gemini Remote observing station at DAO, with UVic postdoc Celia Blain and students Ben Gerard and Zach Draper.

Recent Canadian Gemini Press Releases

  • Clare Higgs (University of Victoria) is one of the numerous co-Is on the Gemini papers from the first-ever detection of optical and infrared light linked to a gravitational wave event. The gravitational wave event GW170817 was detected by LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory), Virgo, and the Fermi Gamma-ray Space Telescope on August 17, 2017. Gemini was one of the first telescopes to capture the first infrared photons ever seen from this neutron-neutron star merger, a so-called kilonova. Gemini provided more data than any other telescopes following the fading object over 25 nights with imaging and spectroscopy data. The Gemini spectra showed directly that the neutron star binary merger formed and dispersed heavy elements, like gold and platinum, into space. This solves the decades-long mystery of the origin of the heaviest elements. The Gemini press release is here.
  • G-IRMOS got funded by the Canadian Foundation for Innovation! This is a future Gemini visitor instrument, meant to be a TMT pathfinder. It will consist of multiple deployable IFU (4) over a 2×2 arcmin field using Multi-Object Adaptive Optics (MOAO) fed by GeMs. It will be geared for JWST follow-ups, for the study of star formation, metallicity and kinematics of high-z galaxies, stars & planet formation within our Milky Way, and supermassive black holes in nearby galaxies. The PI is Suresh Sivanandam at Dunlap Institute, with a team of over 20 astronomers distributed in 6 canadian universities. You can view the press release from the Dunlap Institute here.

Join the thousands and thousands of Gemini Observatory followers on Facebook and Twitter @GeminiObs



Sautez sur du temps de Retour Rapide!

Contrairement à la croyance populaire, les demandes de Retour Rapide (=Fast Turnaround) n’ont pas besoin d’être urgentes pour être admissibles à ce programme. Le programme RR est conçu pour être utilisé pour mener des études pilotes, compléter des ensembles de données ou suivre des objets nouvellement découverts, bref tout type de projet ayant une valeur scientifique que vous pouvez imaginer.

La façon que le programme fonctionne est que les utilisateurs/trices soumettent des demandes à la fin de chaque mois. Au cours des deux semaines suivantes, les demandes sont examinées par les chercheur(e)s principaux(ales) des demandes soumises. Les programmes retenus sont activés quelques semaines plus tard et restent actifs dans la queue d’observation pendant 3 mois.

Jusqu’à maintenant le Canada n’a pas utilisé beaucoup de sa part de temps alloué à ce programme, alors nous encourageons les canadien(ne)s à faire une demande de temps RR, il y a beaucoup de temps disponible! Gemini Nord et Sud acceptent tous les deux des demandes RR
.
La prochaine date limite pour le programme RR à Gemini est à 23:59 (heure normale Hawaïenne) le 31 décembre.

Pour plus de détails sur le programme, y compris le dernier appel de demandes, consultez les pages Web de RR ici.

Pour recevoir des rappels mensuels des dates limites et des nouvelles sur les changements apportés au programme, envoyez un message à Gemini-FT-reminders+subscribe.

PIT plus facile que jamais avec l’aide de vidéos

Veuillez noter que le groupe de soutien aux utilisateurs de Gemini a produit une série de courtes vidéos sur YouTube pour vous aider à remplir la Phase1 avec PIT. Il existe une vidéo qui est un tutoriel général sur PIT, mais aussi d’autres vidéos sur des sujets spécifiques tels que comment remplir la section observations, la bande 3 ou la section des requêtes de temps. Vous pouvez voir la sélection complète ici.

Le narrateur de ces vidéos n`est nul autre qu`André-Nicolas Chené, un ancien membre de l`OGC, maintenant à Gemini.

Une Station d’observation Gemini à distance à Victoria

En septembre dernier, nous avons inauguré notre nouvelle station d’observation Gemini à distance installée ici à Victoria, qui permet d’effectuer des observations en utilisant GPI sur Gemini-Sud à distance et entièrement contrôlé par un lien VNC. La station d’observation Gemini à distance se compose de deux puissants postes de travail Dell et d’un total de 10 moniteurs. Elle est installé dans l’une des salles du rez-de-chaussée de la «Maison Blanche» sur la colline de l’Observatoire près des télescopes OFA (qui était la résidence du premier directeur John Plaskett, mais qui a été convertie en bureaux il y a des décennies). De telles stations d’observation à distance se connectant à Gemini n`existent présentement qu`à Stanford et à Berkeley, pour aider l’équipe de la campagne de GPI à soutenir leurs nombreuses missions d’observation. L`Office Gemini canadien devient le premier office national Gemini doté d’une telle station d’observation à distance. Christian Marois et les étudiants de l’Université de Victoria Ben Gerard, Zach Draper et la chercheuse postdoctorale Celia Blain ont réussi pour la première fois en septembre à se connecter via VNC à GPI à Gemini-Sud et à prendre le contrôle de l’instrument pour prendre des données (imagerie d`étoiles proches pour détecter des planètes extrasolaires) pour le programme de campagne GPI. Et depuis deux autres missions d’observation ont été menées avec succès par l’équipe en début novembre et fin novembre.

Nous espérons qu’à l’avenir cette station d’observation à distance pourrait évoluer pour pouvoir se connecter à d’autres instruments Gemini. Cela pourrait aider la formation des étudiants locaux en leur permettant l`accès facile à l’observation sur un grand télescope. Éventuellement, elle pourrait également être offerte aux équipes des Grands Programmes Gemini de la communauté canadienne pour leurs observations en mode Visiteur Prioritaire à Gemini, ce qui leur éviterait de devoir voyager à Hawaï ou au Chili. À l’avenir, elle sera également utile pour la mise en service de GHOST, le futur spectrographe optique à haute résolution de Gemini, construit en partie par HAARC.

Figure 1: Premières observations à partir de la station d`observation Gemini à distance à l`OFA, avec la chercheure postdoctoral de l`Université de Victoria Celia Blain and les étudiants de thèse  Ben Gerard et Zach Draper.

Figure 1: Premières observations à partir de la station d`observation Gemini à distance à l`OFA, avec la chercheure postdoctoral de l`Université de Victoria Celia Blain and les étudiants de thèse Ben Gerard et Zach Draper.

Communiqués de presse canadiens récents

  • Clare Higgs (Université de Victoria) est l’une des nombreux co-Is sur les articles Gemini sur la toute première détection de lumière optique et infrarouge liée à un événement d’onde gravitationnelle. L’onde gravitationnelle GW170817 a été détectée par LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory), Virgo et le télescope spatial Fermi en rayons Gamma le 17 août 2017. Gemini a été l’un des premiers télescopes à capturer les premiers photons infrarouges jamais vus de cette fusion d’étoiles neutron-neutron, une soi-disant kilonova. Gemini a fourni plus de données que tout autre télescope en suivant l`objet qui s`est éteint lentement pendant 25 nuits avec des données d’imagerie et de spectroscopie. Les spectres Gemini ont montré directement que la fusion binaire des étoiles à neutrons formait et dispersait des éléments lourds, comme l’or et le platine. Cela résout un mystère vieux de plusieurs décennies de l’origine des éléments les plus lourds dans l`espace. Le communiqué de presse Gemini est ici.
  • G-IRMOS a été financé par la Fondation Canadienne pour l’Innovation! C’est un futur instrument visiteur de Gemini, destiné à être un précurseur pour TMT. Il se composera de multiples Unités de Champ Intégrales déployables (4) sur un champ de 2×2 minutes d`arc en utilisant l’optique adaptative multi-objets (MOAO) alimentée par GeMs. Il sera destiné aux suivis JWST, à l’étude de la formation d’étoiles, de la métallicité et de la cinématique des galaxies à haut redshift, de la formation des étoiles et planètes dans notre propre Voie Lactée, et des trous noirs supermassifs dans des galaxies voisines. Le chercheur principal est Suresh Sivanandam de l’Institut Dunlap, avec une équipe de plus de 20 astronomes répartis dans 6 universités canadiennes. Vous pouvez consulter le communiqué de presse de l’Institut Dunlap ici.

Rejoignez les milliers et milliers de suiveurs de l’Observatoire Gemini sur Facebook et Twitter: @GeminiObs.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.