Gemini News – Nouvelles de Gemini

By/par Stéphanie Côté, Tim Davidge and John Blakeslee
(Cassiopeia – Winter 2014)

La version française suit

Fast Turnaround Program starting soon

A problem with the conventional semester-driven time allocation process is that there can be a substantial delay between having a good idea for an observing program and getting the observations executed on the telescope. The FTP is designed to reduce the time between the birth of an idea and acquiring the data. . It is expected that the first call for proposals will be in early January 2015, with a deadline of the end of that month. Accepted programs will be active during March-May 2015. About three nights per month will be dedicated to the FP programs.

An obvious logistical problem is having a TAC that is willing to review proposals on a timely basis on a month-by-month schedule. A novel aspect of the FTP is that the proposals will be peer-reviewed by those that apply for this time on any given month. The CGO has been leading this effort by developing the necessary scripts, and a trial run was conducted in April 2014 with Canadian PIs/Cos refereeing each others proposals. The ranking of the proposals obtained through this process correlated well with the rankings from the regular CanTAC. This first trial received extremely favorable feedback from the Canadian users. The FTP will enable Canadian PIs to access targets of interest before the competition.

New Hamamatsu CCDs

New Red-Sensitive CCDs manufactured by Hamamatsu Photonics were installed in the GMOS-South instrument in June 2014. These detectors have greatly enhanced sensitivity as compared to the previous ones, especially at the red end. The orientation of the CCDs has not changed, and GMOS-S continues to support both IFU observations and Nod+Shuffle observing mode. The fringing is greatly reduced for the new CCDs, but the cosmic ray hit rate is higher. As of this writing, data taken with the new Hamamatsu CCDs must be processed with a special “patch” release of the Gemini IRAF package, which should not be used for GMOS-N data or GMOS-S data taken with the previous CCDs. For more information, see: http://www.gemini.edu/?q=node/12227

News on future capabilities

This past September Gemini launched the Gemini Instrumentation Feasibility Study (`GIFS’) to develop ideas for the next facility instrument. The intent of this process is to foster teams of astronomers and engineers that will generate scientifically-driven capabilities that can be realized within the cost limitations of the instrumentation budget. The competition has a rapid time line – the Request for Proposals was issued on September 19 and proposals are due on December 15. Contracts will likely be assigned to multiple teams in an effort to explore different concepts. The selection of teams will be made by January, and study reports are due in September 2015.

High resolution spectroscopy at visible wavelengths is a capability of interest to Canadian astronomers that has been missing from Gemini. However, both sites will soon have high resolution spectrographic capabilities. On Gemini North a fiber feed has been installed that links Gemini with the ESPaDOnS spectrograph at CFHT. The Gemini Remote Access to CFHT ESPaDOnS Spectrograph (`GRACES’) was developed at HIA Herzberg in Victoria, and had a successful commissioning run earlier this year. On-sky tests reveal total system throughput longward of 5000 Angstroms that is competitive with high resolution spectrographs on other 8 – 10 meter telescopes. It is hoped that this capability will be made available for general use in 2015.

Work is also progressing on the Gemini High resolution Optical specTrograph (`GHOST’). This is the next new instrument, and plans are for it to be delivered to Gemini in 2017. Much of the work on GHOST is being done at NRC Herzberg in Victoria. At the October 2014 meeting of the Science and Technology Advisory Committee (SRAC) it was decided that this instrument will go to Gemini South.

Gemini Science and Users Meeting 2015

Registration is now open for the triennial Gemini Science and Users’ Meeting, to be held in Toronto, 14-18 June 2015. The theme of the meeting is “The Future & Science of Gemini Observatory.” The Abstract and Early Registration (reduced fee) deadlines are both March 4, 2015. For further information on the program, registration, abstract submission, and the venue, please see: http://www.gemini.edu/fsg15


Le Programme «Fast Turnaround» débute bientôt

Un problème avec le processus classique d’attribution du temps par semestres est qu’il peut y avoir un délai important entre une bonne idée pour un programme d’observation et l’obtention des observations au télescope. Le FTP est conçu pour réduire le temps entre la naissance d’une idée et l’acquisition des données. Il est prévu que le premier appel de demandes sera au début de janvier 2015, avec une date limite à la fin du mois. Les programmes acceptés seront actifs au cours de mars-mai 2015. Environ trois nuits par mois seront consacrées aux programmes de FT.

Un problème logistique évident est d’avoir un TAC qui est prêt à examiner les demandes chaque mois. Un nouvel aspect du FTP est que les demandes seront évaluées par les pairs, c’est-a-dire par ceux/celles qui ont appliqué pour ce mois donné. Le CGO a dirigé cet effort en développant les scripts nécessaires, et un essai a été réalisé en avril 2014 avec des PIs/Co-I canadiens passant en revue les demandes des uns et des autres. Le classement des demandes obtenues par ce processus est bien corrélé avec les classements du CanTAC régulier. Ce premier essai a reçu des commentaires extrêmement favorables des utilisateurs canadiens. Le FTP permettra aux astronomes canadiens d’accéder à des cibles d’intérêt avant la compétition.

Nouveaux CCDs Hamamatsu

De nouveaux CCD plus sensibles dans le rouge fabriqués par Hamamatsu Photonics ont été installés dans l’instrument GMOS-Sud en Juin 2014. Ces détecteurs ont grandement amélioré la sensibilité par rapport aux précédents, surtout vers le rouge. L’orientation des détecteurs CCD n’a pas changé, et GMOS-S continue à soutenir les observations en mode IFU et Nod +Shuffle. Le fringing est considérablement réduit pour ces nouveaux détecteurs CCD, mais le taux de rayons cosmiques est plus élevé. A ce jour, les données prises avec les nouveaux détecteurs CCD Hamamatsu doivent être traitées avec un “patch” spéciale de la version du progiciel Gemini IRAF (seulement pour les Hamamatsu, pas pour les données GMOS-N ou GMOS-S prises avec les détecteurs CCD précédentes). Pour plus d’informations, voir: http://www.gemini.edu/?q=node/12227

Nouvelles des futurs instruments

En septembre dernier Gemini a lancé une étude de Faisabilité d’Instrumentation Gemini (« GIFS ») pour développer des idées pour le prochain instrument. Le but de ce processus est de favoriser la création d’ équipes d’astronomes et d’ingénieurs qui généreront un instrument choisi pour ses possibilités scientifiques et qui puisse être réalisé dans les limites des coûts permis par le budget. Cet appel a un calendrier rapide – la requête de propositions a été publiée le 19 septembre et les propositions sont dus le 15 décembre. Plusieurs contrats seront probablement distribués à différentes équipes dans un effort à pousser l‘exploration de différents concepts. La sélection des équipes sera faite en janvier, et les rapports des diverses études seront dus en septembre 2015.

La spectroscopie haute résolution dans le visible est une fonctionnalité intéressante pour les astronomes canadiens mais jusqu’à maintenant n’a pas été disponible à Gemini. Dorénavant les deux sites auront bientôt des capacités spectroscopiques haute résolution. A Gemini Nord un réseau de fibres a été installé qui relie Gemini avec le spectrographe ESPaDOnS au TCFH. Le Spectrographe Gemini pour accès à distance d’ESPaDOnS au TCFH (“GRACES») a été développé au CNRC-Herzberg à Victoria, et a eu une mise en service réussie plus tôt cette année. Les tests sur le ciel ont révélé un débit total du système à partir de 500 nm qui est compétitif avec les spectrographes de haute résolution sur les autres télescopes de 8-10 mètres. Il est à espérer que cette capacité sera disponible pour une utilisation générale en 2015.

Les travaux progressent aussi sur le spectrographe optique de haute résolution de Gemini (« GHOST »). Ce sera le prochain nouvel instrument, et les plans sont de le livrer à Gemini en 2017. Une grande partie des travaux sur GHOST est faite au CNRC- Herzberg à Victoria. Lors de la réunion d’octobre 2014 du Comité consultatif des sciences et de la technologie (STAC) il a été décidé que cet instrument ira à Gemini -Sud.

Réunion de Science et des Utilisateurs Gemini 2015

L’inscription est maintenant ouverte pour la réunion triennale de science et des utilisateurs Gemini, qui se tiendra à Toronto les 14-18 juin 2015. Le thème de la réunion est «L’avenir et la science de l’Observatoire Gemini”. La date limite pour soumettre un résumé et pour une inscription précoce (à tarif réduit) est le 4 mars 2015. Pour de plus amples renseignements sur le programme, l’enregistrement, la soumission des résumés et le lieu, veuillez s’il vous plaît consulter: http://www.gemini.edu/fsg15

Bookmark the permalink.

Comments are closed.