Spécialiste en informatique

CNRC Herzberg, Astronomie et astrophysique
Victoria – Colombie-Britannique
ACR, Anglais
Il s’agit d’un poste d’une durée déterminée de 3 ans.
Les affectations et les détachements peuvent être considérés selon les politiques du CNRC.
________________________________________
Votre défi

Contribuez à donner vie à la recherche et faites progresser votre carrière au sein du Conseil national de recherches du Canada (CNRC), le principal organisme de recherche et de technologie au Canada.
Nous sommes à la recherche d’une personne dynamique et compétente pour occuper le poste de spécialiste en informatique pour appuyer le programme Herzberg, Astronomie et astrophysique du CNRC. La personne choisie doit partager nos valeurs fondamentales relatives à l’impact, à la responsabilité, au leadership, à l’intégrité et à la collaboration.
Le Centre canadien de données astronomiques (CCDA) est une équipe interdisciplinaire composée d’environ 20 scientifiques, ingénieurs en logiciels et membres du personnel des opérations. Il a mis au point un ensemble d’outils et de services perfectionnés afin d’appuyer et d’améliorer les travaux de recherche des astronomes du Canada (et de l’étranger). Il continue d’élargir son rôle en collaborant avec le Canadian Advanced Network For Astronomical Research (CANFAR) et Calcul Canada afin d’intégrer les technologies de l’infonuagique et du stockage en nuage à ses services.
Sous la direction du Chef de groupe, Astronomie Optique (CCDA), la personne retenue fournira un soutien scientifique et informatique aux chercheurs au moyen de la plateforme CANFAR. Elle analysera le déroulement du travail et proposera des façons d’utiliser au mieux les services du CANFAR et du CCDA, ainsi que les problèmes liés aux services du CANFAR et de Calcul Canada, et travaillera avec diverses équipes afin de trouver des solutions et, au besoin, de les mettre en œuvre.
En outre, elle appuiera la migration des services du CCDA et du CANFAR vers l’infrastructure de Calcul Canada. À cet égard, elle agira à titre d’agente de liaison technique entre le personnel des opérations et les réalisateurs de logiciels du CCDA et du CANFAR et le personnel de soutien de Calcul Canada. Pour ce faire, elle devra comprendre de façon approfondie les services du CCDA et du CANFAR et recommander les solutions techniques de Calcul Canada qui répondent à leurs besoins.
Ce travail requiert une compréhension spécialisée des processus de recherche en astronomie, des données et des logiciels, une connaissance de la plateforme OpenStack et des technologies connexes de traitement et d’informatique en nuage, ainsi que la capacité de recueillir et de rédiger des documents clairs de planification et d’exigences. Compte tenu de l’étroite collaboration avec d’importants groupes scientifiques, il y aura des occasions de faire une contribution scientifique au sein de ces équipes.

Critères de présélection
Afin que leur candidature soit prise en considération, les candidat(e)s doivent démontrer, par l’entremise de leur demande, qu’ils/elles répondent à tous les critères de présélection suivants.
Études
Doctorat en astronomie ou en astrophysique.
Expérience
Expérience de travail dans une équipe multidisciplinaire fournissant du soutien à des chercheurs en astronomie, particulièrement en ce qui concerne l’informatique de recherche.
Expérience de prestation d’appui aux utilisateurs et au système dans un milieu informatique technique ou de recherche.
Expérience avec une gamme de technologies de virtualisation et d’infrastructure comme service (IaaS).
Expérience appréciable de la configuration et de l’administration de systèmes utilisant Linux.
Expérience de l’élaboration de logiciels au moyen de Python, du séquençage de commandes en langage naturel [shell scripting], de C/C++ ou de Java, ainsi que de bases de données.
Expérience pratique d’une vaste gamme de trousses et de langages utilisés en astronomie.
Publication de recherches nouvelles dans des publications à comité de lecture nécessaire pour faire la preuve de l’expérience.
Atouts
• Expérience de la programmation d’applications de bases de données.
• Expérience de la gestion de l’orchestration et de la configuration de systèmes.
• Expérience de l’élaboration d’exigences relatives aux sciences et aux logiciels ou en élaboration de logiciels en équipe avec des intervenants externes.
Équivalence
La candidature de personnes possédant une combinaison de grade supérieur dans un domaine connexe et d’expérience pertinente en astronomie ou en astrophysique pourrait être prise en considération.
Exigences linguistiques
Anglais
Critères d’évaluation
Les candidat(e)s seront évalué(e)s selon les critères suivants :
Compétences techniques
Connaissance avancée des techniques actuelles d’observation et des techniques connexes de dépouillement des données.
Connaissance spécialisée des processus de recherche en astronomie ou en astrophysique.
Bonne connaissance des éléments d’OpenStack et des outils des clients.
Connaissance des technologies de virtualisation et d’IaaS autres qu’OpenStack.
Connaissance approfondie de l’élaboration de logiciels à l’aide de Python et des langages de séquençage de commandes [shell scripting], de C/C++ ou de Java, ainsi que des bases de données.
Connaissance avancée des outils et des trousses de logiciels en astronomie.
Connaissance approfondie de HTCondor.
Connaissance pratique approfondie de l’analyse statistique.
Capacités manifestes de trouver des solutions novatrices à des problèmes de traitement en astronomie.
Capacités manifestes de produire efficacement des documents techniques clairs, bien structurés et bien écrits.
Capacité d’expliquer les méthodologies d’analyse des données astronomiques à des non-astronomes.
Atout: Connaissance des objectifs de base et des protocoles de l’Observatoire virtuel.
Compétences comportementales
Pensée créatrice (Niveau 3)
Travail en équipe (Niveau 2)
Communication (Niveau 2)
Orientation vers les résultats (Niveau 2)
En ce qui concerne ce poste, le CNRC évaluera les candidat(e)s selon le(s) profil(s) des compétences suivant(s) :
Recherche

Tous les profils de compétences.

Échelle de traitement
Ce poste appartient à la catégorie Agent du Conseil de recherches (ACR). Ce groupe, unique au CNRC, a recours à un système de classification axé sur la personne au lieu du système courant de classification axée sur les tâches. Cela signifie que les titulaires de ces postes sont rémunérés en fonction de leurs compétences ainsi que des résultats obtenus et des impacts engendrés dans le cadre de leur expérience de travail précédente. L’éventail des salaires de ce groupe est large, de 49 670 $ à 140 418 $ par année, ce qui permet aux employés de tous les niveaux, qu’ils soient nouveaux diplômés, spécialistes de réputation mondiale ou de tout autre niveau intermédiaire, d’être rémunérés de façon juste en fonction de leurs contributions.
Conditions d’emploi
Cote de fiabilité
Réinstallation
L’aide à la réinstallation sera déterminée conformément à la directive sur la réinstallation du CNRC.
Remarques
Une liste d’admissibilité pourrait être établie pour des postes semblables.
Quelques déplacements à l’extérieur pourraient être requis.
Ce poste est annoncé à l’interne et à l’externe simultanément. On accordera cependant la priorité aux candidats internes du CNRC.
Afin d’assurer un processus de traitement des demandes rapide et efficace, nous encourageons les candidat(e)s à fournir, avec leur curriculum vitae, une lettre d’accompagnement expliquant en détail comment ils (elles) répondent à chaque critère de ce poste (études, expérience, exigences linguistiques) en donnant des exemples concrets. De plus, les candidat(e)s sont invité(e)s à décrire en détail quand, où et comment ils (elles) ont obtenu leur expérience.
La description du poste est disponible sur demande.
Nous remercions toutes les personnes qui postuleront, mais nous ne communiquerons qu’avec celles retenues.
La préférence sera accordée aux citoyen(ne)s canadien(ne)s et résident(e)s permanent(e)s du Canada. Veuillez inclure des renseignements à cet égard dans votre demande.
Le ou la titulaire doit en tout temps respecter les mesures de sécurité au travail.
Date limite de réception des demandes
Affiché jusqu’à comblé.
Procédures pour les demandes d’emploi :
Veuillez suivre attentivement ces instructions afin d’assurer un traitement efficace de votre demande d’emploi :
Votre curriculum vitae doit être soumis par courriel en vous servant du bouton « Envoyer votre CV ». S’il vous plait ne pas modifier la ligne « objet » du courriel, et assurez-vous de répondre à toutes les questions inscrites au préalable dans le courriel. Vous recevrez une confirmation de votre demande d’emploi sous peu.
Le CNRC est un employeur qui valorise la diversité de la main-d’oeuvre.
Des mesures d’aménagement sont disponibles pour tout(e) candidat(e) dont le nom est retenu pour évaluation subséquente.
PERSONNE RESSOURCE:
Téléphone : 613-991-2024
Courriel : NRC.ExtHiring-EmbaucheExt.CNRC@nrc-cnrc.gc.ca

Project Manager for Fast Radio Burst and Pulsar Instrument on the CHIME Radio Telescope

Academic Associate, Department of Physics, McGill University

CHIME is a novel radio telescope consisting of 4 20×100 m2 cylindrical reflectors that have no moving parts, with an array of radio receivers along the focus, all fed into a massive correlator. CHIME will observe in the 400-800 MHz band over half the sky each day as the Earth turns. CHIME was designed for cosmological measurements. CHIME will also be an excellent detector of radio pulsars and of the newly recognized phenomenon of Fast Radio Bursts (FRBs). CHIME is currently under construction in Penticton, British Columbia and first light is expected in 2016.

CHIME/FRB/pulsar project is seeking an experienced Project Manager, ideally a radio astronomer with project execution and/or management experience, to be based at McGill University in Montreal, Canada. The Project Manager will help develop the CHIME FRB/pulsar search backend, which will detect FRBs in the CHIME field-of-view in real time at a rate of at least several per day. The FRB search backend will consist of a custom, dedicated computer cluster that takes in data provided by the CHIME cosmology correlator. This position is a contract position for two years commencing Fall 2015, with an automatic review performed after one year. The salary will be commensurate with experience, $70,000 – $80,000 per annum.

The successful candidate must possess strong management and technical skills, and have experience in fast-track development. This individual will oversee the project using planning, monitoring and controlling management tools. The Project Manager, working closely with the Principal Investigator and the rest of the CHIME/FRB team, will be responsible for coordination and completion of the project and to this end will perform a variety of tasks including setting deadlines, assigning responsibilities, and monitoring and summarizing progress of the project. The Project Manager will report to the Principal Investigator.

Roles and Responsibilities:

Creates and executes project work plans and revises as appropriate to meet changing needs and requirements
Identifies resources needed and assigns individual responsibilities
Manages day-to-day operational aspects of project
Assists in procurement processes at McGill, UBC and U. Toronto
Organizes external reviews
Prepares and presents project reviews / projections to the PI and CHIME/FRB Steering Committee
Manages project budget
Maintains membership and email lists
Conducts regular status and project meetings with the team
Resolves conflicts or escalate issues tactfully and in a timely fashion
Remains on the forefront of emerging industry practices
Identifies opportunities for improvement and makes constructive suggestions for change
Assists in mentoring of students and postdocs
Assists in writing of scholarly journal articles
Professional Qualifications & Required Skills

MSc or PhD in relevant field
Knowledge of radio astronomy techniques and instrumentation
Knowledge of radio astronomical science, particular fast transients and/or compact objects a plus
Knowledge of distributed computing
Knowledge of digital signal processing
Ability to understand the technology being used without necessarily being an expert
Facility with project management tools
Understand cost-to-completion projections
Ability to facilitate team and stakeholders meetings effectively
Excellent communication skills, both written and oral
Delivery of engaging, informative, well organized presentations

Special Requirements:

Travel will be required to effectively utilize the CHIME observing site at Penticton, BC, and to interface with CHIME team members at other institutions, and with suppliers.
Application procedure: Please send CV and expository cover letter describing relevant experience and why this position is of interest. Also provide names and contact information for 3 potential references. All application materials should be combined into a single pdf and emailed to Prof. Victoria Kaspi, vkaspi@physics.mcgill.ca, with subject line « Application for CHIME/FRB/pulsar Project Manager ». Skype interviews will be conducted for applicants with promising credentials. Applications will be accepted until the position is filled.

We thank all applicants for their interest; however, only applicants selected for an interview will be contacted.
McGill University is committed to equity in employment and diversity. It welcomes applications from Aboriginal persons, persons with disabilities, ethnic minorities, persons of minority sexual orientation or gender identity, visible minorities, women, and others who may contribute to diversification. All qualified applicants are encouraged to apply; however, Canadians and permanent residents will be given priority.

First announcement: Canadian SKA meeting and MWA project meeting, December 7-11, Toronto

FIRST ANNOUNCEMENT
MWA PROJECT MEETING AND CANADIAN SKA MEETING
TORONTO, CANADA, DECEMBER 7-11, 2015
MEETING WWW PAGE: http://mwatelescope.org/toronto

Dear colleagues,

We are pleased to invite you to a week of radio astronomy in Toronto, Canada, over the week of December 7-11, 2015:

* MWA Project meeting, Dec 7-9, 2015, University of Toronto

The Murchison Widefield Array (MWA) is is a low-frequency (70-300 MHz) radio interferometer that uses 128 antenna “tiles » and no moving parts to achieve massive fields of view (610 deg^2 at 150 MHz), arcminute resolution and exquisite surface brightness sensitivity. The MWA has been fully operational since Aug 2013, an so far has accumulated more than 4 petabytes of data on the Epoch of Reionization, galactic and extragalactic sky surveys, time-domain science, and heliospheric/ionospheric studies. The MWA Project meeting will feature science presentations and discussion on the first two years of MWA observing and operations, breakout groups to focus on specific aspects of data reduction and analysis, and discussions of technical progress, science priorities and observational programs for an upgrade path (« MWA phase 2”). Canada is in discussions with the MWA Board about joining the MWA project and participating in MWA phase 2. This meeting is an opportunity for the Canadian astronomy community to learn about the MWA and its capabilities, and to identify future areas for participation and collaboration.

* « Canada and the SKA », Dec 10-11, 2015, University of Toronto

The Square Kilometre Array (SKA) will be the largest and most powerful radio telescope ever constructed, and will answer fundamental questions in astronomy, physics and cosmology. The first 10% of the SKA (“SKA1”) will consistent of two components: SKA1-MID in South Africa (350 MHz – 14 GHz), and SKA1-LOW in Australia (50-350 MHz), each of which will have spectacular scientific capabilities in its own right. Construction on SKA1 is planned to commence in 2018, with science operations to begin in 2023. Canada is one of 10 member countries of the SKA Organisation, and is an active participant in both SKA technology development and SKA science programs. As we now move toward construction and the formation of the science survey teams, there is a need for Canadian science and industry to assess their main interests and activities for the SKA, and to identify areas for synergy and coordination. This meeting will be an opportunity to learn about the status and upcoming activities for the SKA project, discuss the areas in which Canada can offer scientific and technical leadership, and to plan additional approaches that maximize Canadian return from this project.

Please register for both meetings at http://mwatelescope.org/toronto by Nov 30, 2015.

Please submit abstracts for talks or posters for both meetings at http://mwatelescope.org/toronto by Oct 30, 2015.

Hotel and other logistical information will be added to the above WWW site shortly.

* We also draw your attention to the conference « Science at Low Frequencies II”, to be held in Albuquerque, USA, over Dec 2-4, 2015. Seehttp://lwa.phys.unm.edu/abq2015 for more information.

Key dates:

Jul 30, 2015: First announcement, registration opens
Oct 30, 2015: Abstract deadline
Nov 14, 2015: Final announcement: schedule of talks and posters announced
Nov 30, 2015: Registration deadline

Dec 7-8, 2015: MWA project meeting
Dec 9, 2015: MWA Board meeting (closed meeting), break-out groups, data-analysis workshops
Dec 10-11, 2015: Canadian SKA meeting

MEETING CODE OF CONDUCT: The organizers are committed to making this meeting productive and enjoyable for everyone, regardless of gender, sexual orientation, disability, physical appearance, body size, race, nationality or religion. We will not tolerate harassment of participants in any form. Acceptance of the workshop code of conduct (http://mwatelescope.org/toronto/code-of-conduct) is a condition of attendance and participation.

Any queries about either event should be directed to Bryan Gaensler, bgaensler@dunlap.utoronto.ca .