Bourses d’excellence Trottier 2017 pour stagiaires d’été à’iREx

L’Institut de Recherche sur les Exoplanètes (iREx), récemment créé à l’Université de Montréal, regroupe des professeurs, chercheurs et étudiants spécialisés dans la recherche et l’étude des exoplanètes, les corps de faible masse, les étoiles jeunes et les disques proto-planétaires. Les chercheurs de l’iREx sont activement engagés dans une variété de projets scientifiques observationnels, théoriques et instrumentaux. Plus de détails sur la programmation scientifique de l’iREx sont sur le site de http://www.exoplanetes.umontreal.ca/

L’iREx offre des bourses d’excellence à tous les niveaux (BSc, MSc, PhD et postdoctoral). Plus particulièrement, l’iREx ouvre dès maintenant un concours pour des bourses de niveau BSc pour les stages à l’été 2017. D’une durée de quatre mois (mai-août), ces stages constituent une excellente occasion pour les étudiants de se joindre à une équipe dynamique et de s’initier à la recherche de pointe en astrophysique en participant activement à des programmes scientifiques d’avant-garde liés aux exoplanètes et autres thématiques connexes. Les chercheurs disponibles pour superviser des stagiaires cet été sont les professeurs Pierre Bastien (PB), Bjorn Benneke (BB), Nick Cowan (NC), Andrew Cumming (AC), René Doyon (RD), et David Lafrenière (DL) et les chercheurs Jason Rowe (JR), Loïc Albert (LA), Lison Malo (LM), Julien Rameau (JuR) et Lauren Weiss (LW). Des stages dans les thématiques suivantes sont offerts :

- Développement d’algorithmes liés à la recherche d’étoiles jeunes (RD);
- Simulations de données du futur télescope spatial James Webb liées à l’étude des exoplanètes par spectroscopie de transit et par imagerie directe (RD, DL);
- Développement de techniques de photométrie de précision pour observations de transit d’exoplanètes (DL);
- Suivi photométrique de l’activité stellaire d’hôtes d’exoplanètes en transit (DL);
- Étude de l’atmosphère d’exoplanètes par spectroscopie de transit à très haute résolution spectrale (DL);
- Exploration des atmosphères stellaires avec des télescopes spatiaux (NC);
- Études théoriques du rôle des champs magnétiques dans les écoulements atmosphériques des Jupiters chauds (AC);
- Études théoriques des premières étapes de la formation des géantes gazeuses, incluant les gradients de composition (AC);
- Détection et caractérisation d’exoplanètes géantes par imagerie directe depuis le sol et l’espace (JuR, RD, DL);
- Analyse d’images du Télescope Canada-France-Hawaii du relevé sur le nuage moléculaire du Taureau à la recherche d’objets très jeunes de faible masse (>5 Mjup) (LA, RD);
- Recherche d’indices de la présence d’atmosphères planétaires dans des spectres haute résolution d’étoiles qui se trouvent dans des archives (LW, JR);
- Détermination des champs magnétiques d’étoiles de faible masse candidates pour la recherche d’exoplanètes (LM, RD);
- Modélisation de la polarisation de transits d’exoplanètes (PB);
- Caractérisation de l’atmosphère d’une Jupiter chaude intrigante grâce à des spectres haute résolution obtenus avec les télescopes Keck de 10 mètres (BB);
- Détection et confirmation de nouvelles exoplanètes avec les télescopes spatiaux Kepler et Spitzer, qui pourront être caractérisées avec le télescope spatial James Webb (BB).

Les stagiaires pourraient aussi participer à une ou plusieurs mission(s) d’observation à l’Observatoire du Mont-Mégantic durant l’été. La bourse, au montant de 3 000 $, peut être cumulée avec celle du CRSNG (BPRC) pour un montant total de 7 500 $. Pour les étudiants non boursiers du CRSNG, les professeurs s’engagent à compléter la bourse iREx pour un montant total de 6 000 $. Tout étudiant inscrit dans une université canadienne dans un programme menant à l’obtention d’un diplôme de baccalauréat en physique ou en astronomie est éligible aux bourses. Le stage doit avoir lieu à l’Université de Montréal ou à l’Université McGill. Pour l’été 2017, cinq bourses d’excellence Trottier de niveau BSc seront attribuées.

Les candidats intéressés sont invités à soumettre un curriculum vitae, un relevé de notes ainsi qu’une courte lettre de présentation (au plus quelques paragraphes) expliquant leurs motivations à obtenir ce stage et leurs préférences parmi les thématiques proposées pour les stages. Les dossiers doivent être soumis électroniquement à l’adresse suivante : irex@astro.umontreal.ca au plus tard le 15 décembre 2016. Les résultats seront communiqués vers la fin du mois de janvier.

Ingénieur(e) en instrumentation, antenne radio, CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES DU CANADA (CNRC)

Ingénieur(e) en instrumentation, antenne radio, CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES DU CANADA (CNRC)

CNRC Herzberg, Astronomie et astrophysique, Observatoire fédéral d’astrophysique

5071, chemin West Saanich

Victoria (Colombie-Britannique) V9E 2E7

CANADA

Télécopieur : 613-990-1286

Téléphone : 613-949-7685

Questions par courriel : HRQuestionsRH_CG1@nrc-cnrc.gc.ca.

Adresses URL pertinentes : http://www.nrc-cnrc.gc.ca/careers/jobpost.nsf/FrenchAll/32691F54B52075D08525803C00517332.

Pour en savoir plus sur CNRC Herzberg, consultez le http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/rd/isn/index.html.

Des renseignements sur le personnel du CNRC Herzberg et sur l’objet de ses recherches se trouvent au http://bit.ly/2aoT8tf.

Le portefeuille Astronomie et astrophysique Herzberg du CNRC désire embaucher une personne dynamique et motivée au poste d’ingénieur(e) en instrumentation spécialisé(e) dans les antennes radio en vue d’appuyer le groupe d’instrumentation millimétrique de CNRC Herzberg. Ce groupe, dont les locaux se situent à Victoria, en Colombie-Britannique, est intégré au programme Technologies d’astronomie de CNRC Herzberg. Les principaux objectifs du groupe visent la conception, la construction, l’essai et la mise en service de détecteurs, de composants et d’instruments scientifiques de pointe pour la communauté astronomique canadienne dans le domaine de l’astronomie des longueurs d’onde centimétriques et (sous)millimétriques. Le groupe participe à la mise sur pied d’installations internationales d’astronomie, telles que le télescope Atacama Largem Millimetre Array (ALMA), le Réseau d’un kilomètre carré (Square Kilometre Array), l’observatoire MeerKAT et le grand réseau d’antennes de prochaine génération (Very Large Array).

Il s’agit d’un poste d’une durée déterminée assorti de nombreux avantages sociaux correspondants, notamment des congés de maternité et parentaux, des vacances et les cotisations de retraite cumulatives.

Les personnes intéressées doivent posséder un baccalauréat en génie, en physique appliquée ou en physique technique. Elles doivent soumettre leur demande au plus tard le 25 novembre 2016 en suivant la démarche expliquée à l’adresse URL indiquée.

Le CNRC souscrit au principe de l’équité en matière d’emploi.

This information is provided in English on the website identified above.

Poste de chercheur(e) post-doctoral en astrophysique appliquée à l’étude des exoplanètes à l’Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx) de l’Université de Montréal

L’Institut de Recherche sur les Exoplanètes (iREx), affilié au département de physique de l’Université de Montréal, sollicite des candidatures pour un poste de chercheur(e) postdoctoral(e) en astrophysique appliquée à l’étude des exoplanètes.

L’iREx inclut une équipe en expansion d’une quarantaine de personnes (professeurs, chercheurs et étudiants) de l’Université de Montréal et de l’Université McGill, tous travaillant sur divers programmes de recherche liés à l’étude des exoplanètes et autres domaines connexes de l’astrophysique stellaire. Les chercheurs de l’iREx sont activement impliqués dans divers projets d’envergure internationale liés à la détection et à la caractérisation d’exoplanètes, notamment avec le futur télescope spatial James Webb (JWST), le Gemini Planet Imager, SPIRou et NIRPS. En outre, les chercheurs de l’iREx auront accès à du temps garanti avec JWST, SPIRou et NIRPS. On trouvera plus d’information sur les programmes de recherche de l’iREx ici: http://www.exoplanetes.umontreal.ca/?page_id=102.

Les candidat(e)s doivent faire parvenir un curriculum vitae, une liste de publications, un énoncé d’intérêt de recherche n’excédant pas 2 pages, et demander à 3 personnes de faire parvenir une lettre de recommandation.

Une préférence sera accordée aux candidat(e)s qui ont terminé leur PhD dans les 3 dernières années. Tous les documents, incluant les lettres de recommandation, doivent être soumis électroniquement à l’adresse suivante: irex@astro.umontreal.ca, avant le 5 décembre 2016.

La date d’entrée en fonction est prévue entre juillet 2017 et septembre 2017. Le poste est d’une durée de deux ans, renouvelable pour une troisième année selon les performances et la disponibilité des fonds.

Avantages sociaux :
Les chercheur(e)s postdoctoraux de l’UdeM jouissent de nombreux avantages sociaux, tels que décrits ici :

http://www.fesp.umontreal.ca/fileadmin/Documents/PDF/GuideStagiairePostdoctoral_Fra.pdf

Astronome (Agent de Recherches), Conseil national de recherches du Canada (CNRC) Herzberg, Astronomie et astrophysique, Observatoire fédéral d’astrophysique

Astronome (Agent de Recherches), Conseil national de recherches du Canada (CNRC)
Herzberg, Astronomie et astrophysique, Observatoire fédéral d’astrophysique
5071, route West Saanich
Victoria (C.-B.) V9E 2E7
CANADA
Télécopieur : 613-990-1286
Téléphone : 613-949-7685
Demandes par courriel : HRQuestionsRH_CG1@nrc-cnrc.gc.ca
URL connexes : http://www.nrc-cnrc.gc.ca/careers/jobpost.nsf/FrenchAll/80CA8F85927DD7F685258003004B6FD5
Vous trouverez de plus amples renseignements au sujet de CNRC Herzberg : http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/rd/isn/index.html

Des renseignements sur le personnel et ses intérêts en recherche se trouvent : http://bit.ly/2aoT8tf
Le portefeuille CNRC Herzberg, Astronomie et astrophysique (CNRC Herzberg) est à la recherche d’une personne dynamique et passionnée pour occuper le poste d’astronome en vue d’appuyer son Groupe d’astronomie millimétrique (GAM). La personne choisie doit partager les valeurs fondamentales du CNRC relatives à l’impact, à la responsabilité, au leadership, à l’intégrité et à la collaboration. Le GAM fournit un soutien opérationnel et scientifique au milieu de l’astronomie pour des travaux de recherche utilisant le télescope Atacama Large Millimetre Array (ALMA) dans le cadre du North American ALMA Regional Center (ARC). La personne retenue, un scientifique exceptionnel en astronomie et en astrophysique, doit être désireuse de fournir un appui avancé aux scientifiques qui utilisent l’ALMA, dans le cadre du soutien fourni à celui-ci par le CNRC, et de participer à des projets de recherche de premier plan, notamment ceux réalisés grâce à des installations astronomiques appuyées par le CNRC.

L’embauche concerne un poste de scientifique à doter pour une période indéterminée et qui comporte l’ensemble des avantages sociaux connexes, notamment des congés de maternité et des congés parentaux payés, des vacances ainsi que des cotisations de retraite cumulatives. En plus d’un salaire et d’avantages sociaux très concurrentiels, l’astronome recevra un soutien en vue de l’observation et des voyages-conférences, il sera remboursé de ses frais de publication d’articles, et il aura accès à une infrastructure et à des ressources de calcul professionnellement gérées. Ce poste est situé à l’Observatoire fédéral d’astrophysique, à Victoria (Colombie-Britannique, Canada).

L’objectif principal du poste consiste à fournir un leadership et un soutien scientifiques pour la conception, la mise en œuvre, l’exploitation et le développement continu de technologies logicielles avancées en vue du traitement et de l’analyse de données destinées aux utilisateurs de données scientifiques de l’ALMA par l’entremise du Canadian Advanced Network for Astronomical Research (CANFAR), en collaboration avec le Centre canadien de données en astronomie (CCDA). Cela comprend l’établissement et l’analyse des exigences relatives aux systèmes et aux utilisateurs pour le traitement et l’imagerie des données d’archives exclusives et publiques de l’ALMA, le soutien pour la mise en œuvre et le prototypage ainsi que l’essai et la vérification des systèmes. La personne retenue appuiera les utilisateurs scientifiques du système de traitement et participera à l’élaboration de nouvelles capacités et méthodes de traitement, et de nouveaux outils connexes.

La personne choisie aura les responsabilités suivantes :

• déterminer et analyser les exigences relatives au système et à l’utilisateur en vue du traitement et de l’imagerie des données d’archives exclusives et publiques de l’ALMA au moyen des outils de traitement et des pipelines mis en œuvre sur la plateforme CANFAR;

• collaborer avec les développeurs pour planifier les propositions de projets connexes et participer au prototypage et à la mise en œuvre du système de traitement; assumer la direction des essais, de la vérification et de la documentation du rendement du système;

• appuyer les clients des installations de traitement en rédigeant et en distribuant des documents à l’intention des utilisateurs, des foires aux questions et des livres de « recettes » ainsi qu’en travaillant au centre d’assistance et en fournissant de l’aide en personne, selon les besoins;

• contribuer à la tenue à jour du système afin de préserver ses fonctions lors de l’évolution de la plateforme CANFAR, du logiciel scientifique de l’ALMA et des heuristiques ou des méthodes de traitement; déterminer de nouvelles installations et infrastructures et des outils nouveaux, et participer à leur élaboration;

• fournir de l’expertise scientifique et faire fonction de ressource technique auprès des intervenants internes (comme les programmes de CNRC Herzberg) et externes (les astronomes canadiens et le partenariat nord-américain de l’ALMA) en participant aux activités de l’équipe de soutien scientifique de l’ALMA à Victoria;

• diriger l’exploration d’options et d’initiatives pour que le système de traitement de l’ALMA fondé sur CANFAR puisse également traiter les données scientifiques connexes radio/(infra)millimétriques (p. ex., le Jansky Very Large Array, Square Kilometer Array);

• faire progresser les compétences du CNRC dans le domaine de la recherche astronomique radio/(infra)millimétrique en déterminant, promouvant et exécutant des projets de recherche (y compris des publications dans la documentation internationale revue par un comité de lecture) qui enrichiront grandement l’ensemble des connaissances, en utilisant les installations disponibles aux scientifiques canadiens, et plus particulièrement celles appuyées par le CNRC.

Les candidat(e)s doivent avoir obtenu un doctorat en Astronomie/Astrophysique et avoir de l’expérience pertinente significative au-delà du doctorat. Les demandes d’emploi doivent être soumises d’ici le 28 novembre 2016 conformément au processus décrit à l’adresse URL fournie.

Le CNRC souscrit au principe de l’égalité d’accès à l’emploi.
This information is available in English on the above-mentioned website.

CITA Postdoctoral Fellowship

Message:
CITA is a national centre for theoretical astrophysics located at the University of Toronto. The Institute expects to offer several postdoctoral fellowships of three years. The starting date will be September 1, 2017. Funds will be available for travel and other research expenses. A Ph.D. in any field of theoretical astrophysics is required. Fellows are expected to carry out original research in theoretical astrophysics under the general supervision of the permanent faculty whose interests include: cosmology, interstellar matter, galaxy, star and planet formation, solar physics, high energy astrophysics, numerical relativity and gravitational waves.

Please apply online at: https://icat.cita.utoronto.ca/pdf
Full job ad: http://www.cita.utoronto.ca/opportunities/post-docs

We only accept electronic submissions. Applicants will be asked to submit a curriculum vitae, statement of research interests and arrange for three letters of recommendation. The deadline for applications and all letters of recommendation is November 15, 2016.

The University of Toronto is strongly committed to diversity within its community and especially welcomes applications from racialized persons / persons of colour, women, Indigenous / Aboriginal People of North America, persons with disabilities, LGBTQ persons, and others who may contribute to the further diversification of ideas.

Bourse postdoctorale Plaskett (attaché de recherche), CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES DU CANADA (CNRC)

CNRC Herzberg, Astronomie et astrophysique, Observatoire fédéral d’astrophysique
5071, route West Saanich
Victoria (C.-B.) V9E 2E7
CANADA
Télécopieur : 613-990-1286
Téléphone : 613-949-7685
Demandes par courriel : HRQuestionsRH_CG1@nrc-cnrc.gc.ca.

URL connexes : Offre d’emploi
Vous trouverez de plus amples renseignements au sujet de CNRC Herzberg à ici.
Des renseignements sur le personnel et ses intérêts en recherche se trouvent à ici.
De plus amples renseignements sur la bourse figurent ici.
Date de début visée : Septembre 2017
C’est avec plaisir que le portefeuille CNRC Herzberg, Astronomie et astrophysique du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) annonce la tenue du concours de 2016 pour les titulaires de la bourse postdoctorale Plaskett visant à doter un poste (attaché de recherche) à l’Observatoire fédéral d’astrophysique (OFA) à Victoria, en Colombie-Britannique, au Canada. La personne retenue devra être un candidat exceptionnel, nouvellement titulaire d’un doctorat en astronomie ou en astrophysique et désireux d’exploiter les installations astronomiques gérées par le CNRC ainsi que de participer à des projets de recherche à l’avant-garde en se servant de ces installations.
L’embauche se fera à l’échelle postdoctorale, mais au CNRC, il s’agit en fait d’un poste de scientifique à doter pour une période déterminée et qui comporte l’ensemble des avantages sociaux connexes, notamment des congés de maternité et parentaux payés, des vacances ainsi que des cotisations de retraite cumulatives.
Nous recherchons particulièrement un candidat qui contribuera à l’avancement d’au moins un des domaines de recherche suivants :
• Exoplanètes et disques de débris (détection directe, atmosphères planétaires, évolution dynamique, évolution collisionnelle et composition), par l’utilisation des télescopes jumeaux Gemini, de l’Atacama Large Millimetre Array (ALMA), du télescope spatial Hubble (HST) et du télescope spatial James Webb (JWST), et l’exploitation des données de vastes enquêtes provenant de missions telles que Kepler, Spitzer, Herschel et WISE. La participation à la Campagne de l’imageur de planètes Gemini (GPI – Gemini Planet Imager), qui renferme les volets des exoplanètes et des disques, est possible. Le GPI est également disponible pour les projets liés à l’imageur de planètes dans le cadre du processus général d’allocation de temps;
• Corps célestes situés aux confins du système solaire (processus d’accrétion, distribution des fréquences de tailles, propriétés de la surface, dynamique orbitale, systèmes binaires et exploration à l’aide d’engins spatiaux), par l’utilisation du TCFH, des télescopes Gemini, de l’ALMA, du télescope HST, du télescope Subaru et de la sonde spatiale New Horizons, et la participation éventuelle à l’étude des origines des régions extérieures du Système solaire;
• Processus de formation des étoiles et des planètes (évolution protostellaire, formation d’amas d’étoiles, disques circumstellaires et superamas d’étoiles dans les galaxies extérieures), par l’utilisation de l’ALMA, du VLA Jansky ou d’autres installations, et l’exploitation des résultats découlant des travaux de l’observatoire spatial Herschel, du télescope Spitzer ou des programmes patrimoniaux du TJCM (p. ex., étude de la ceinture de Gould du TJCM);
• Études photométriques et spectroscopiques de la structure et du contenu stellaire de la Voie lactée, du Groupe Local et d’autres galaxies situées à proximité, notamment en ce qui concerne l’ensemble des domaines de recherche liés au vaste secteur de la cosmologie du champ proche;
• Études multilongueur d’onde des galaxies et des amas d’étoiles, ce qui comprend notamment des études de la distance aux galaxies ainsi que de la dynamique et des propriétés structurelles de ces dernières, des trous noirs supermassifs et des noyaux galactiques, et des amas d’étoiles et de la formation des étoiles sur le plan optique, des rayons ultraviolets, du rayonnement infrarouge et des ondes submillimétriques;
• Évolution cosmologique des galaxies, notamment en ce qui concerne les processus physiques comme l’accrétion, les jets, la rétroaction, l’enrichissement métallique, la formation des étoiles, la croissance des trous noirs supermassifs, les regroupements et l’utilisation de lentilles fortes.
Les candidats doivent avoir une expérience de l’observation ou s’intéresser aux théories contraignantes de l’observation.
La personne choisie aura les responsabilités suivantes :
• Effectuer des travaux de recherche nouvelle de façon indépendante et en collaboration avec les membres du personnel de CNRC Herzberg qui se consacrent aux projets correspondant le mieux au domaine d’expertise du titulaire de la bourse;
• Contribuer à l’exploitation scientifique des projets de CNRC Herzberg, en particulier ceux qui nécessitent le recours à l’infrastructure et aux installations astronomiques gérées par CNRC Herzberg, notamment l’ALMA, le TCFH et l’Observatoire Gemini;
• Collaborer avec les astronomes afin de faire évoluer le mandat de CNRC Herzberg visant à fournir des installations astronomiques et des services aux chercheurs canadiens. En particulier, CNRC Herzberg est un concepteur renommé d’instruments pour les télescopes terrestres et spatiaux actuels et futurs (p. ex., ALMA, TCFH, télescopes jumeaux Gemini, télescope JWST, Explorateur spectroscopique du Mauna Kea [MSE], Réseau d’un kilomètre carré [SKA] et Télescope de trente mètres [TMT]), et il assure des services de conservation, de transmission et d’analyse des données scientifiques. Également, CNRC Herzberg héberge les bureaux du Centre canadien de données astronomiques (CCDA), qui possède le réseau d’informatique en nuage du CANFAR ainsi que de vastes archives de données (dont celles propres à l’OFA, au TCFH, au Relevé canadien du plan galactique [RVPG], aux télescopes Gemini, au télescope HST et au TJCM);
• Partager, avec d’autres attachés de recherche au niveau postdoctoral, l’organisation des séries de séminaires hebdomadaires de CNRC Herzberg, qui se déroulent de septembre à avril.
La nomination initiale s’applique pour deux ans, mais cette période peut être prolongée d’une autre année (selon le rendement et la disponibilité des fonds). En plus d’un salaire et d’avantages sociaux très concurrentiels, le titulaire de la bourse Plaskett recevra un soutien en vue de l’observation et des voyages-conférences, il sera remboursé de ses frais de publication d’articles, et il aura accès à une infrastructure et à des ressources de calcul professionnellement gérées.
Les candidats doivent avoir obtenu leur doctorat au cours des cinq dernières années ou l’obtenir d’ici à ce que le poste soit doté. Les demandes d’emploi doivent être soumises d’ici le [insérer la date de clôture ici] conformément au processus décrit à l’adresse URL fournie.
Le CNRC souscrit au principe de l’égalité d’accès à l’emploi.
This information is available in English on the above-mentioned website.

Dunlap Postdoctoral Fellowships in Astronomy and Astrophysics

Email Submission Address: fellowships@dunlap.utoronto.ca
Attention To: Prof Bryan Gaensler, Director
Dunlap Institute for Astronomy and Astrophysics, University of Toronto
50 St. George Street, Toronto, ON M5S 3H4 Canada

Email Address for Inquiries: director@dunlap.utoronto.ca

Closing Date for Receipt of Applications: November 1, 2016

Related URLs:
Dunlap Institute for Astronomy and Astrophysics: dunlap.utoronto.ca
Department of Astronomy and Astrophysics: astro.utoronto.ca
Canadian Institute for Theoretical Astrophysics: cita.utoronto.ca
Center for Planetary Sciences: cps.utoronto.ca
______________________________________________________________________

The University of Toronto invites applications for Dunlap Postdoctoral Fellowships within the Dunlap Institute for Astronomy and Astrophysics. This growing unit pursues groundbreaking research in experimental astrophysics, in close collaboration with Toronto colleagues in the Department of Astronomy and Astrophysics (DAA), the Canadian Institute for Theoretical Astrophysics (CITA) and the Center for Planetary Sciences (CPS).

Dunlap Fellows are expected to conduct a program of original research either independently or in collaboration with others at the University, and will be offered professional development and mentoring across a range of areas relevant to a scientific career. Exceptional candidates in instrumentation, software, or observation are encouraged to apply. Fellows have access to laboratories, computing clusters and fabrication facilities, and can propose for additional support for their experimental or computational plans. Dunlap Fellows are also strongly encouraged to participate in the Institute’s outreach and training initiatives. The range of activities and opportunities in research, outreach and training can be seen in the annual reports on the Dunlap Institute’s web site.

The Dunlap Institute, DAA, CITA and CPS together host over 130 staff and students in astronomy, who conduct a diverse research program across instrumentation, observation, computation and theory. The Dunlap Institute is located on a beautiful 19th century campus in the heart of one of the world’s great cities. Rated as having one of the highest standards of living in the world, Toronto offers a huge range of indoor and outdoor pursuits, outstanding food and music, and a vibrant and diverse cultural community.

The Dunlap Institute is committed to a flexible and inclusive workplace. We encourage applications from qualified women and men, members of visible minorities, aboriginal peoples, persons with disabilities, and potential two-body hires. Subject to immigration regulations, successful candidates will be given the option to take up their Fellowships as part-time appointments (such a request need not be made as part of a candidate’s initial application).

Appointments are initially for three years, with a subsequent possibility of extension for one further year subject to outstanding performance in public outreach and education activities.. Dunlap Fellowships include an annual salary of CAD $68000 plus generous benefits, a research allowance of CAD $18000 per year, relocation assistance, and the opportunity to request additional research funds from the Dunlap Institute.

The approximate expected starting date is September 1, 2017. Applicants should send a cover letter including a summary of their research program not to exceed 300 words, a curriculum vitae, a publication list, and a statement of research interests not to exceed 3 pages, and arrange to have three letters of recommendation sent to fellowships@dunlap.utoronto.ca by November 1, 2016.

Employment as a Postdoctoral Fellow at the University of Toronto is covered by the terms of the CUPE 3902 Unit 5 Collective Agreement.

This job is posted in accordance with the CUPE 3902 Unit 5 Collective Agreement.

The University of Toronto is strongly committed to diversity within its community and especially welcomes applications from racialized persons / persons of colour, women, Indigenous / Aboriginal People of North America, persons with disabilities, LGBTQ persons, and others who may contribute to the further diversification of ideas.

Assistant Professor (tenure-track) in Astronomy

The Department of Physics and Astronomy, University of Victoria, invites applications for a tenure track Assistant Professor position in the area of astronomy and astrophysics. The appointment will be effective July 1, 2017.

Applicants should have a Ph.D. in physics or astronomy, or related fields, and are expected to possess an exemplary, internationally recognized research record, with exceptional promise for future achievements, and a commitment to graduate and undergraduate education in physics and astronomy. Applicants with an outstanding record in an area of astronomy or astrophysics that will enhance and/or complement the strengths of the astronomy group, and a commitment to excellence in teaching that will enhance the Department’s programs, are encouraged to apply.

The Department of Physics and Astronomy (http://www.uvic.ca/science/physics/) consists of 22 faculty members with research interests in astronomy and astrophysics, particle physics, condensed matter physics, medical physics and ocean physics. The vibrant astronomy group, consisting of seven faculty members, benefits from close relations with the nearby NRC Herzberg facility and its staff, telescopes and instrumentation, and also has full access to all Canadian facilities. The newly formed Astronomy Research Centre (ARC) at the University of Victoria draws membership from the departmental Astronomy group, scientists at NRC Herzberg, and at the nearby TRIUMF laboratory. For more information on the research programs within ARC, see http://www.uvic.ca/arc/.

The preferred method of application is via http://AcademicJobsOnline.org/. A complete application will comprise a cover letter, a CV (including a publication list), a statement of research interests and plans, a statement of teaching philosophy and experience, and confidential letters from at least three referees.

Please note that you are asked to upload your CV and other personal information to this service, which is provided for the convenience of you and your referees. The service stores its data on servers located outside of Canada; the data is therefore not in the custody of or under the control of the University of Victoria. You may wish to review the privacy statement on https://academicjobsonline.org/. If you do not wish to use this service, please email Megan Nell, Assistant to the Chair, at phast@uvic.ca<mailto:phast@uvic.ca> for application instructions.

Questions about the position are welcome and can be addressed to the Chair of Physics of Astronomy, Dr. Adam Ritz (chair@phys.uvic.ca<mailto:chair@phys.uvic.ca>).

Review of applications will begin on November 1, 2016.

The University of Victoria is an equity employer and encourages applications from women, persons with disabilities, visible minorities, Aboriginal Peoples, people of all sexual orientations and genders, and others who may contribute to the further diversification of the University.
Faculty and Librarians at the University of Victoria are governed by the provisions of the Collective Agreement. Members are represented by the University of Victoria Faculty Association (http://www.uvicfa.ca).

The University of Victoria is an equity employer and encourages applications from women, persons with disabilities, members of visible minorities, Aboriginal Peoples, people of all sexual orientations and genders, and others who may contribute to the further diversification of the University. All qualified candidates are encouraged to apply; however, in accordance with Canadian Immigration requirements, Canadians and permanent residents will be given priority.

Persons with disabilities who anticipate needing accommodations for any part of the application and hiring process, may contact Grace Wong Sneddon, Adviser to the Provost on Equity and Diversity at (250) 721-6143. Any personal information provided will be maintained in confidence.

Professor and Department Head, Physics & Astronomy, U. of Manitoba

Department of Physics and Astronomy
University of Manitoba Winnipeg, Manitoba, Canada
Professor and Department Head Position # 21964 and BJ473

The Department of Physics and Astronomy invites applications for a full-time position as Head at the rank of tenured Professor, commencing July 1, 2017, or on a date mutually agreed upon. The Department seeks an established scholar with a commitment to excellence in teaching and research. Outstanding candidates in any area of physics and astronomy will be considered, with particular emphasis on candidates who will complement or extend the department’s strengths in atomic, molecular and optical physics, astronomy and astrophysics, biophysics, condensed matter physics, medical physics, subatomic physics, and theoretical physics. The successful candidate will have a track record of high quality scholarly research leading to peer assessed publications, will have established an independent, innovative, scholarly, externally fundable research program, will have demonstrated outstanding teaching contributions, will have demonstrated strong administrative, leadership and management
skills, and will exhibit evidence of the ability to work in a collaborative environment. Salary will be commensurate with experience and qualifications.

To enhance our department and create role models for a diverse population of students, we particularly invite application from those who can support and enhance our diversity, including women, Indigenous peoples, other visible minorities, and those committed to a diverse environment.

The Department currently has 20 full time tenured and tenure track faculty members and 2 Instructors, and offers a full range of undergraduate programs, including Honours and Major programs with Astronomy, Physics and Medical/Biological options and Joint Honours programs in Physics/Chemistry, Physics/Computer Science and Physics/Mathematics, as well as graduate programs in all of the research specializations. The Department hosts a variety of vibrant and well-equipped individual and collaborative research programs. Research is also conducted at major national and international astrophysics and subatomic physics facilities and has access to high performance computing. Medical physics research is conducted in collaboration with CancerCare Manitoba. The Department maintains strong research links with other University of Manitoba departments and institutes including Chemistry, Radiology, Civil Engineering, Biological Sciences and the Manitoba Institute for Materials. Further info
rmation about the Department can be obtained from <umanitoba.ca/faculties/science/departments/physics>. Winnipeg is the largest city in the Province of Manitoba. The city has a rich cultural environment, including symphony, opera, dance, theatre, and ethnic festivals. The region provides ample opportunities for outdoor recreation in all seasons. Learn more about Winnipeg at <winnipeg.ca>.

The University of Manitoba is strongly committed to equity and diversity within its community and especially welcomes applications from women, members of racialized communities, Indigenous persons, persons with disabilities, persons of all sexual orientations and genders, and others who may contribute to the further diversification of ideas. All qualified candidates are encouraged to apply; however, Canadian citizens and permanent residents will be given priority.

Applications including a curriculum vitae, a description of teaching philosophy, a summary of research interests, a three page research plan, a statement of leadership and management philosophy, and contact information for three references should be sent to <peter.loewen@umanitoba.ca> (PDF files preferred). Please ensure to specify position number (21964 and BJ473) in the application. For further information contact the Search Committee Chair at <peter.loewen@umanitoba.ca>.

The closing date for receipt of applications is October 15, 2016.

Application materials, including letters of reference, will be handled in accordance with the protection of privacy provision of The Freedom of Information and Protection of Privacy Act. Please note that curricula vitae may be provided to participating members of the search process.